Belgique/Emirats : une délicate question de visas...

12/04/13 à 10:56 - Mise à jour à 10:56

Source: Le Vif

Le Sheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan, membre de la famille régnante et actuel ministre des affaires étrangères des Emirats Arabes Unis, est en visite -discrète- en Belgique pour deux jours.

Belgique/Emirats : une délicate question de visas...

© Reuters

Sauf changement d'agenda de dernière minute, une rencontre confidentielle avec Elio Di Rupo et Didier Reynders est programmée au cours de laquelle la question de l'accès à notre territoire -et l'Espace Schengen- des Emiratis devrait être évoquée. "Les Belges, comme d'ailleurs la plupart des Européens, ont droit à un visa de 30 jours dès leur arrivée dans les Emirats, explique le Sheikh Abdulla bin Zayed Al Nahyan au Vif-L'Express.

Nous aimerions travailler sur la question de la réciprocité et dès lors permettre à nos ressortissants d'avoir accès aux mêmes conditions à la Belgique et à l'ensemble des pays de l'espace Schengen. Trop souvent, à Zaventem, des Emiratis sont en effet refoulés vers leur pays en raison de règles relatives aux visas pas assez claires, complexes ou trop restrictives".

Au-delà, le Sheikh évoquera plus spécifiquement avec Didier Reynders diverses questions d'actualité internationale, comme celles relatives au Moyen-Orient mais aussi les dossiers de l'Afghanistan, de la Syrie ou de l'Iran, particulièrement pour ce qui relève des efforts concertés à l'échelle internationale pour empêcher l'Iran d'acquérir l'arme nucléaire.

"Petits pays mais intérêts partagés, conclut le scheik. Une trentaine d'entreprises belges opèrent dans les Emirats et +/- 3000 Belges y résident. D'un autre côté, un millier de nos ressortissants se fait chaque année soigner chez vous. Enfin, l'an dernier, les échanges (échanges de biens et services + investissements) entre nos deux pays ont porté sur un montant global de 4 milliards d'euros, ce qui est effectivement considérable au regard de la taille de nos pays".

Durant son séjour en Belgique, le Sheikh a tenu à passer par Bruges pour visiter l'exposition "Amour & Dévotion, le manuscrit de Gruuthuse", le point de départ rêvé pour évoquer la vie à Bruges au bas Moyen-âge. On l'oublie peut être un peu trop souvent mais notre "Venise du Nord" était alors une cité commerciale d'envergure internationale. Un point commun avec là avec...le Dubaï d'aujourd'hui !

Jean-Marc Damry

Nos partenaires