Belgacom : le gouvernement entreprendra les démarches appropriées

16/09/13 à 09:52 - Mise à jour à 09:52

Source: Le Vif

Le Premier Ministre Elio Di Rupo, la Vice-Première Ministre et Ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet et la Ministre de la Justice Annemie Turtelboom ont pris connaissance de la plainte que Belgacom a introduite et qui est actuellement examinée par le parquet fédéral.

Belgacom : le gouvernement entreprendra les démarches appropriées

© Belga

Selon les informations dont ils disposent, Belgacom a en effet été victime d'une intrusion de son système informatique.

Cette intrusion détectée n'aurait pas pour objectif un sabotage mais bien la collecte d'informations stratégiques.

Les services compétents, en premier lieu la police fédérale et le parquet fédéral, mais également l'IBPT, examinent la situation en profondeur.

Selon le parquet, les investigations menées ont effectivement révélé que plusieurs serveurs et postes de travail ont été infectés.

"L'enquête démontre que le hacking n'a été réalisable que moyennant l'engagement d'importants moyens financiers et logistiques par les intrus. Cette donnée, de même que la complexité technique du hacking (entre autres l'emploi de malware spécifiques et de techniques de cryptage avancées) et son ampleur, orientent les investigations vers une opération internationale d'espionnage étatique", a pointé le parquet fédéral.

"Sur base des informations dont nous disposons actuellement, l'objectif de ce hacking semble plutôt être de rassembler des informations stratégiques et non de commettre des actes de sabotage ou de causer des dommages économiques ou autres. Les suites d'enquêtes devront démontrer si ces premières constatations peuvent être confirmées", a-t-il ajouté sans en dire davantage, en raison du secret de l'information.

Le Gouvernement prend acte du constat du parquet fédéral selon lequel la technologie utilisée indiquerait l'implication à haut niveau d'un autre pays.

Si cette hypothèse est confirmée et qu'il s'agit effectivement d'espionnage cybernétique, le Gouvernement condamne fermement cette intrusion et la violation de l'intégrité de l'entreprise publique. Le Gouvernement entreprendra dans ce cas les démarches appropriées.

En savoir plus sur:

Nos partenaires