Batteries explosives: Samsung arrête la vente et les échanges du Galaxy Note 7

11/10/16 à 02:18 - Mise à jour à 02:19

Source: Belga

(Belga) Le sud-coréen Samsung Electronics a enjoint mardi l'ensemble de ses partenaires mondiaux de mettre fin à la vente et aux échanges de son Galaxy Note 7, après que des modèles déjà remplacés ont pris feu, et a conseillé à ses clients d'immédiatement "éteindre" leur "phablette".

Dans un communiqué, le premier fabricant mondial de smartphones a dit avoir pris cette décision pour permettre "une enquête approfondie" sur ces incidents qui l'ont déjà fortement plombé. Le premier fabricant mondial de smartphones est dans la tourmente depuis qu'il a été contraint le 2 septembre d'ordonner le rappel de 2,5 millions d'exemplaires de son Note 7, une "phablette", terminal de taille intermédiaire entre le smartphone et la tablette. Certains spécimens avaient en effet pris feu du fait de batteries défectueuses. L'opération de rappel semblait se dérouler convenablement jusqu'à la semaine dernière quand de nouveaux incidents ont vraisemblablement été rapportés sur des Galaxy Note 7 qui avaient pourtant été remplacés. "La sécurité des consommateurs est notre priorité, Samsung demande donc à tous les opérateurs et détaillants de cesser de vendre et d'échanger le Galaxy Note 7 tant que l'enquête se déroule", a écrit le groupe qui avait déjà annoncé lundi qu'il "ajustait les volumes de production" de l'appareil. En outre, Samsung conseille à tous les possesseurs d'un modèle original du Galaxy Note 7 ou d'un appareil remplacé d'"éteindre et d'arrêter d'utiliser" leur "phablette". Les images de téléphones carbonisés qui ont inondé les réseaux sociaux ont représenté une humiliation suprême pour un groupe qui se targue d'être le champion de l'innovation et de la qualité. (Belga)

Nos partenaires