Bart De Wever se fait traiter de connard par un député wallon

14/01/11 à 13:56 - Mise à jour à 13:56

Source: Le Vif

Le député wallon Claude Eerdekens (PS), n'a pas mâché ses mots jeudi pour qualifier la situation au fédéral, la gestion de la Région wallonne et le président de la N-VA, Bart De Wever, traité ni plus ni moins de "connard".

Bart De Wever se fait traiter de connard par un député wallon

© Belga

Interrogé par la télévision Canal C sur le jugement rendu par le tribunal de Dinant à propos du paiement des heures de garde des pompiers, le bourgmestre d'Andenne a expliqué qu'à ses yeux, la coupe était pleine: les communes ne pourraient pas supporter un tel coût. Et d'ajouter: "te veel is te veel comme aurait dit le connard de Bart De Wever".

Selon lui, le niveau fédéral et la Région se déchargent de missions sur les pouvoirs locaux, "les seuls dans ce pays de con qui tournent encore". "Au niveau fédéral, c'est le bordel. La Région (wallonne), on peut avoir des sentiments mitigés sur sa capacité à gérer", a-t-il souligné. "Le bordel sera généralisé", a-t-il prédit.

L'heure est grave, estime M. Eerdekens qui en appelle aux grandes figures de l'histoire contemporaine: à l'Hôtel de ville d'Andenne, il a fait accrocher le portrait du général de Gaulle.

Elio Di Rupo condamne ces propos insultants

Le président du PS a condamné les propos du député socialiste wallon. Selon lui, il faut savoir faire, en politique, une différence entre le "fond" et la "forme" du discours. "Nous n'acceptons pas ce type de propos et nous les condamnons", a souligné le président du PS, Elio Di Rupo.

"Le PS ne partage pas l'objectif politique de la N-VA, un parti nationaliste qui vise l'indépendance de la Flandre", a rappelé vendredi M. Di Rupo par la voix d'un porte-parole. Mais "il faut savoir respecter les hommes et les femmes politiques élus démocratiquement, et c'est le cas du président de la N-VA", a-t-il ajouté.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires