Bart De Wever : "La collaboration était une erreur terrible à tout niveau"

06/05/15 à 21:41 - Mise à jour à 21:41

Source: Belga

"Anvers regarde son passé droit dans les yeux. Et je tiens à le dire: la collaboration était une erreur terrible à tout niveau", a dit mercredi après-midi Bart De Wever lors d'une cérémonie de commémoration de la fin de la Seconde guerre mondiale qui s'est tenue à côté du monument anversois dédié aux déportés juifs de la commune.

Bart De Wever : "La collaboration était une erreur terrible à tout niveau"

© BELGA

Le bourgmestre d'Anvers et président de la N-VA a également défendu les efforts entrepris par la Ville et par le gouvernement fédéral pour renforcer la sécurité de la communauté juive d'Anvers. Il a reçu en échange les félicitations du Forum der Joodse Organisaties, une coupole flamande d'organisations juives organisatrice de l'événement.

Mais ce sont surtout les propos de Bart De Wever consacrés au sujet sensible de la collaboration que l'on retiendra. Après avoir évoqué le rôle de Leon Delwaide, alors bourgmestre d'Anvers, dans la déportation des Juifs, il a affirmé qu'il fallait "reconnaître les erreurs du passé et en même temps honorer les choses positives", telles que les nombreux policiers anversois entrés en résistance.

Bart De Wever a ensuite critiqué les collaborateurs actifs au sein du mouvement flamand et du VNV (le Vlaams Nationaal Verbond, parti nationaliste dont le grand-père de M. De Wever fut membre). "C'est une page noire de l'histoire que le nationalisme flamand doit pouvoir voir et qui ne doit jamais être oubliée", a-t-il dit. "Dans l'histoire de chaque individu, il y a du noir et du blanc, et surtout beaucoup de gris. Mais le nazisme et la shoah étaient des erreurs criminelles. Personne ne peut le nier, cela ne nécessite même pas de nuances."

Lors de la rentrée parlementaire, le ministre de l'Intérieur Jan Jambon et le secrétaire d'Etat à l'Asile et à l'Immigration Théo Francken, tous deux N-VA, avaient subi une volée de critiques de l'opposition pour leurs fréquentations et leurs propos polémiques sur la collaboration.

En savoir plus sur:

Nos partenaires