Bart De Wever "fait frémir" les artistes anversois

05/12/12 à 11:13 - Mise à jour à 11:13

Source: Le Vif

A Anvers, Bart De Wever multiplie les rendez-vous manqués, estime l'écrivain Kristien Hemmerechts, veuve du poète flamand Herman De Coninck. Il aurait pu tendre la main au secteur culturel, mais il a choisi l'offensive.

Bart De Wever "fait frémir" les artistes anversois

Invitée hier soir de l'émission VRT Terzake, Kristien Hemmerechts y est venue parler du tollé suscité par la proposition de rebaptiser la place anversoise Pieter De Coninck (l'un des instigateurs de la révolte flamande de 1302) en "Herman De Coninckplein", en hommage à son mari décédé en 1997. Bart De Wever a qualifié la proposition de l'auteur d'"idiote". L'écrivain déplore que De Wever n'ait pas invité la famille du poète ainsi que l'initiateur Luc Coorevits du centre artistique littéraire Behoud de Begeerte à une rencontre pour parler du projet. "C'est tout de même Bart De Wever qui est à la base de la polémique", dit-elle. "C'est lui qui a démarré l'offensive."

"Fétiche de l'identité flamande"

Hemmerechts a admis dans l'émission que le secteur culturel anversois n'éprouve pas de sentiments très chaleureux à l'égard du futur bourgmestre. "Il est clair que les relations ne sont pas bonnes" a -t-elle déclaré. "Ce qui me fait peur c'est que Bart De Wever prononce encore et toujours le terme d'"identité flamande". Je pense qu'en tant qu'artistes, ce terme doit nous faire peur. Est-il judicieux au 21e siècle de garder ce fétiche de l'identité flamande ? Nous vivons dans un monde globalisé dans lequel la migration devient un phénomène en progression constante".

Peter De Roover, le secrétaire politique du Mouvement populaire flamand qui prenait part au débat, contredit ses affirmations. Il remarque que ce sont justement les "plus grands cosmopolites" qui veulent baptiser la place du nom du poète flamand Herman De Coninck. "Ils auraient aussi pu proposer la "Place Pablo Neruda".

Magnanime

Hemmerechts nie que le projet de changer le nom de la place est une tentative d'enquiquiner De Wever et la N-VA. Elle cite un e-mail dans lequel Luc Coorevits a suggéré l'idée pour la première fois. Celui-ci date du 9 octobre, donc avant les élections communales, a -t-elle déclaré.

"La place reste naturellement la place De Coninck" affirme Coorevits dans son e-mail. Ce changement de nom causera peu de soucis à l'administration de la ville, même si bien sûr beaucoup de membres de la N-VA tiennent à Pieter."

"J'espère que Bart De Wever fera comprendre clairement qu'il souhaite devenir le bourgmestre de tout le monde" conclut Hemmerechts. "Ici, il a eu l'occasion de montrer qu'il était un grand homme magnanime. Mais il a préféré choisir l'offensive. J'espère donc de tout coeur qu'il dira :"OK, j'étais peut-être fatigué, j'avais trop de soucis. La prochaine fois, je m'y prendrai autrement."

TV

Nos partenaires