Bart De Wever et Liesbeth Homans remportent le plus de voix en Flandre

25/05/14 à 16:51 - Mise à jour à 16:51

Source: Le Vif

Les voix de préférence (provisoires) en chiffres absolus

Bart De Wever et Liesbeth Homans remportent le plus de voix en Flandre

© Belga

22h16

Pour la Chambre :

Bart De Wever: 279.902 (Anvers)

Maggie De Block: 73.546 (Brabant-Flamand)

Servais Verherstraeten: 47.990 (Anvers)

Annemie Turtelboom: 40.846 (Anvers)

Meyrem Almaci: 40.791 (Anvers)


Pour la Flandre:

Liesbeth Homans: 139.598 (Anvers)

Kris Peeters: 120.672 (Anvers)

Jan Peumans: 42.586 (Limbourg)

Gwendolyn Rutten: 36.665 (Brabant-Flamand)

Wouter Van Besien: 36.371 (Anvers)

22h14

Bart De Wever: "Je ne suis pas pessimiste"

"Je ne suis pas pessimiste" a déclaré Bart De Wever dans le débat des présidents de parti flamands qui a eu lieu sur la VRT. "Les élections sont derrière nous. Je suis un bon chrétien, j'ai de nombreuses joues à tendre".

Quant à Gwendolyn Rutten, la présidente de l'Open VLD, elle se dit satisfaite : "À Bruxelles, nous sommes nettement les plus grands, ailleurs nous nous maintenons. Je suis également contente que notre parti frère le MR ait de si bons résultats. Je suis une présidente contente, après une campagne optimiste".

Bruno Tobback, le président des socialistes flamands, partage ce sentiment : "Nous sommes sortis très forts de la crise. Et étant donné que ces deux dernières années nous avons fait partie du gouvernement, nous ne pouvons qu'être contents de notre résultat, même très contents. Nous obtenons le même nombre de sièges autant au niveau fédéral que flamand".

Wouter Van Besien, le président de Groen se réjouit des bons résultats de son parti. "Notre résultat est meilleur que ce nous espérions. Nous aurons six à sept sièges de plus, nous n'en sommes pas encore tout à fait sûrs. Je pense que c'est également un signal important que nos points ont été retenus".

21h33

Liesbeth Homans obtient plus de voix de préférence que Kris Peeters

À Anvers, où 3136 sur 4934 bureaux de vote ont été comptés, la présidente du CPAS d'Anvers Liesbeth Homans (N-VA) obtient 118.046 voix de préférence. Pour l'instant, elle réalise un score nettement plus élevé que le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V) qui compte 102.914 de voix de préférence.

"Nous prendrons l'initiative". En Flandre, il faut tenir compte de l'électeur. Il est clair que nous devons entrer au gouvernement fédéral avec une majorité flamande" a-t-elle déclaré dans une première réaction.

20h30

Bruno Tobback: "Réunir la gauche"

Pour le président du sp.a Bruno Tobback, à l'avenir son parti devra "réunir la gauche, tout comme la N-VA a réuni les voix de la droite".

Gwendolyn Rutten: C'est à la N-VA de jouer"

"La N-VA remporte une victoire nette. C'est à elle de jouer. C'est la démocratie".

20h11

Bart De Wever: "Au niveau fédéral, nous prendrons également l'initiative"

"Vicit vim virtus". Ce sont les premiers mots du discours de la victoire de Bart De Wever. "Le courage a vaincu la violence. Les Flamands ont choisi le changement".

Bart De Wever a déclaré que la N-VA prendrait rapidement l'initiative de former un gouvernement flamand. "En tant que plus grand parti, nous établirons les contacts le plus rapidement possible afin de chercher des partenaires". "Au niveau fédéral, nous prendrons également l'initiative" a-t-il ajouté.

20h00

Gerolf Annemans: 'Le Vlaams Belang n'est pas mort"

Au Vlaams Belang, la déception est immense. "Les résultats des élections sont très mauvais et sont extrêmement douloureux" a déclaré Gerolf Annemans, le président du Vlaams Belang. "À partir de demain, nous restons actifs dans la Chambre. Le Vlaams Belang n'est pas mort. Nous persévérons".

19h59

Kris Peeters : "C'est à la N-VA de former rapidement un gouvernement fédéral et flamand" "Avec ce résultat, le CD&V est prêt à prendre ses responsabilités fédérales et flamandes" a déclaré Kris Peeters a ses militants. "Cependant, à l'heure actuelle, l'initiative est à la N-VA qui porte la responsabilité de former rapidement un gouvernement fédéral et flamand".

Le ministre-président ne s'est pas montré mécontent des résultats (provisoires) de son parti : "Nous nous maintenons et nous retrouvons en deuxième position. Le CD&V est nécessaire, nous sommes prêts à prendre nos responsabilités, mais pour l'instant l'initiative est au gagnant. Nous sommes prêts à accepter l'invitation".

"Si on nous téléphone demain, nous répondrons, car nous sommes convaincus de détenir les recettes pour tous les citoyens et les entreprises de ce pays". Pour l'instant, les démocrates-chrétiens flamands flirtent avec la barre des 20 pour cent.

19h32

Maggie De Block freine la N-VA dans le Brabant-Flamand

Alors que dix pour cent des voix ont été comptés pour la Chambre, la N-VA semble obtenir plus de 30 pour cent dans toute la Flandre, hormis au Brabant-Flamand où la libérale Maggie De Block a réussi à changer la donne.

19h04

Le Vlaams Belang obtiendrait des sièges uniquement à Anvers et en Flandre-Orientale.

Groen se dessine comme le second gagnant, mais ne dépasse les 10 pour cent qu'au Brabant-Flamand.

Le président de parti Bart De Wever fait gagner huit pour cent à la N-VA à Anvers et réalise un score sans appel de plus de 38 pour cent. Dans le Brabant-Flamand Maggie De Block fait progresser l'Open VLD de 6,6 pour cent et obtient 21 pour cent pour les libéraux flamands, de loin leur meilleur score.

À Anvers, le Vlaams Belang perd entre 9,8 et 6,3 des voix. Dans toutes les provinces, la N-VA progresse d'au moins 5 pour cent, hormis au Brabant- Flamand où elle obtient 26 pour cent.

18h25

"De plus en plus de pertes pour les partis traditionnels flamands"

Pour Dave Sinardet, politologue à la VUB, les partis traditionnels semblent perdre de plus en plus. "Leurs résultats dépendent très fort des figures de proue, regardez Maggie De Block dans le Brabant-Flamand et Johan Vande Lanotte et John Crombez en Flandre-Occidentale".

18h21

Pour l'instant, la N-VA et le CD&V n'ont besoin de personne d'autre pour former un gouvernement en Flandre

Si les résultats pour le parlement flamand se confirment, où dix pour cent des bureaux ont été comptés, la N-VA et le CD&V obtiennent une majorité confortable. Par rapport à 2009, la N-VA progresse nettement et atteint sans problème la barre des 30 pour cent. Le CD&V perd, mais reste au-dessus des 20 pour cent.

Ensemble, la N-VA et le CD&V atteignent provisoirement 53 pour cent.

Groen gagne 2,5 pour cent, Open VLD perd 3,3 pour cent, sp.a 1,4 pour cent. Le Vlaams Belang recule de 9,6 pour cent et flirte avec le seuil électoral. Pour l'instant, le PVDA n'atteint pas le seuil électoral.

17h54

À Anvers la N-VA obtient entre 34 et 48 pour cent à la Chambre Selon les premiers résultats officiels, la N-VA atteint entre 34 et 48 pour cent à la Chambre. Le Vlaams Belang s'avère le grand perdant, surtout en centre-ville.

Pour l'instant, la N-VA obtient 34,97 pour cent à Anvers, 38,80 pour cent à Boom, 47,11 pour cent à Brecht, 38,61 pour cent à Herentals, 39,63 pour cent à Hoogstraten, 38,33 pour cent à Mol, 37,58 pour cent à Turnhout, 39,27 pour cent à Westerlo et pas moins de 48,54 pour cent à Zandhoven. Environ de la moitié des bureaux de ces cantons ont été comptés.

Hormis à Herentals et Hoogstraten, le CD&V progresse de quelques pour cent dans la plupart des cantons.

Le sp.a, l'Open VLD et le surtout le Vlaams Belang se dessinent comme les perdants. Ce dernier parti perd souvent 10 pour cent et même plus. À Anvers même, il recule de 18,56 à 7,06 pour cent.

17h32

La N-VA nettement en tête au parlement flamand où un bureau sur cinq a été compté

Voici les résultats provisoires du parlement flamand où 288 bureaux sur 4934 ont été comptés:

1. N-VA: 34,0 pour cent (+20,9 par rapport à 2009)
2. CD&V: 22,2 (- 0,7)
3. SP.A: 13,6 (- 1,7)
4. Open VLD: 11,1 (- 3,9)
5. Groen: 9,2 (+ 2,4)
6. Vlaams Belang: 5,6 (- 9,7)


17h20

"Le Vlaams Belang paie la fête de la N-VA"

Pour Walter Pauli, rédacteur politique du magazine Knack ,le Vlaams Belang paie la fête de la N-VA. Le parti de Bart De Wever progresse nettement par rapport aux élections flamandes de 2009 et semble également dépasser la barre des 30 pour cent à la Chambre.

Par parti, Pauli constate ces tout premiers résultats encore très provisoires:

N-VA : Victoire importante
Vlaams Belang : à plusieurs endroits, le Vlaams Belang flirte avec le seuil électoral.
CD&V : Il est trop tôt pour parler du CD&V où les premiers résultats sont très variables.
Open VLD : Dans le Brabant-Flamand, Maggie De Block semble faire progresser les libéraux nettement plus qu'ailleurs.
sp.a : En Flandre-Occidentale, le tandem Johan Vande Lanotte et John Crombez (sp.a) obtient de bons résultats.
Groen : Groen enregistre un assez bon résultat. Reste à attendre l'ampleur de la victoire des écologistes flamands.
PVDA+ et LDD : On ignore encore si le PVDA+ à Anvers et le parti de Jean-Marie De Decker en Flandre-Occidentale atteindront le seuil électoral.

16h53

La N-VA progresse nettement en Flandre À en croire les premiers résultats, certes très limités, réunis par la VRT, la N-VA semble progresser en Flandre. Le parti de Bart De Wever obtiendrait entre 30 et 35 pour cent des voix.

Le CD&V recule mais atteint son objectif de 20 pour cent. Le sp.a et Groen progressent par rapport aux élections précédentes, l'Open VLD recule légèrement, et le Vlaams Belang disparaît presque complètement. Conclusion : la victoire de la N-VA semble principalement venir des pertes du CD&V et du Vlaams Belang.

"Ce n'est pas à nous de prendre l'initiative. Je souhaite féliciter Bart De Wever et la N-VA pour leur victoire" a déclaré la présidente de l'Open VLD Gwendolyn Rutten. "Nous avons rendu possible l'impossible. Nous avons participé à un gouvernement de crise et nous nous sommes maintenus. Il n'y a pas si longtemps, tout le monde nous condamnait. Notre intention était de nous maintenir et c'est ce que nous avons fait".

En savoir plus sur:

Nos partenaires