Bart De Wever espère un échec d'Elio Di Rupo

05/09/11 à 17:06 - Mise à jour à 17:06

Source: Le Vif

Bart De Wever espère qu'Elio Di Rupo ne parvienne pas à faire aboutir les négociations. Et il le dit haut et fort. De quoi mettre la pression sur les autres partis alors que le formateur a reporté d'un jour les négociations .

Bart De Wever espère un échec d'Elio Di Rupo

© Image Globe / NICOLAS MAETERLINCK

Malgré le fait que la N-VA ne soit plus au-devant de la scène depuis son refus de la note de Di Rupo, la popularité du parti n'en est pas pour autant en baisse. Pour preuve le sondage du Het Laatste Nieuws qui montre que 39 % des flamands voteraient pour la NV-A si les élections avaient lieu demain.

Des chiffres qui redonnent du coffre à Bart De Wever. Dans une interview accordée à Christophe Deborsu et qui sera diffusée mercredi dans l'émission "Questions à la Une", le président de la N-VA déclare qu'il espère un échec des négociations. "Au moins ça marche, au mieux ça fonctionne pour la N-VA". "Mais c'est toujours comme ça. Pour chaque parti, pour avoir des votes, on doit espérer que des éléments de la réalité indiquent que votre programme est nécessaire". "Et parfois, ce sont des choses qui ne sont pas bonnes". "Si les écologistes veulent gagner les élections, ils doivent espérer que dans l'environnement, il se passe des choses terribles. Comme à Fukushima. Là ils en profitent pour dire: 'bon, voilà, notre programme est le bon programme" déclare-t-il lors de l'interview.

Des négociations reportées d'un jour
Malgré les critiques sur la lenteur des négociations, Elio Di Rupo aurait fait savoir dimanche par sms que la réunion prévue ce lundi et qui devait durer jusqu'au finish serait reportée au lendemain. Soit mardi, 9h.

Ce report serait dû au fait que Jean-Michel Javaux (Ecolo) ne pouvait être présent aux négociations puisque ce dernier devait se rendre au conseil communal d'Amay à 20h. Au vu de l'incompatibilité des agendas, Elio Di Rupo a donc reporté la présentation de sa note modifiée au mardi. Une réaction qui surprend les écolos puisque selon eux, Elio Di Rupo savait depuis longtemps que M. Javaux devait se rendre à ce conseil communal.

Les négociations se déroulent lentement et sont compliquées

Bien que personne n'ait voulu réagir officiellement, beaucoup de partis n'apprécient guère ce report. Dans le Morgen, un président de parti déclare que ce report ne l'étonne pas. Il n' "a pas l'impression d'être près d'un accord. Ce n'est pas encore une voie sans issues, mais cela reste difficile. Et les négociations avance aussi beaucoup trop lentement"

Le Vif.be avec Knack.be

Nos partenaires