Barack Obama signe la levée des sanctions visant la Birmanie

07/10/16 à 21:33 - Mise à jour à 21:35

Source: Belga

(Belga) Le président américain Barack Obama a signé vendredi le décret levant les sanctions visant la Birmanie comme il s'y était engagé mi-septembre en recevant Aung San Suu Kyi à la Maison Blanche.

Cette décision prise à quelques mois de son départ permet à M. Obama, qui fut en 2012 le premier président américain en exercice à poser le pied en Birmanie, de mettre en exergue les progrès accomplis dans ce pays d'Asie du Sud-Est qu'il cite souvent en exemple. Citant "les progrès significatifs" réalisés par la Birmanie et "les élections historiques" de novembre 2015, le président américain ordonne, dans un décret diffusé par la Maison Blanche, la levée des sanctions imposées lorsque la junte militaire était au pouvoir. En mai, les Etats-Unis avaient déjà réduit les restrictions dans les secteurs bancaire, minier et du bois, mais Washington avait maintenu une liste noire de plus de 100 personnes accusées d'être liées à l'ancienne junte. "Avec la levée des sanctions et une nouvelle loi à venir sur les investissements, nous pensons que notre pays est prêt à décoller", avait affirmé Aung San Suu Kyi lors sa rencontre, il y a trois semaines, avec M. Obama. Chef de la diplomatie birmane, l'ancienne opposante dispose du titre de conseillère spéciale d'Etat qui lui permet de piloter le gouvernement en dépit d'une Constitution héritée de la junte lui interdisant d'être présidente en raison de la nationalité étrangère de ses enfants. (Belga)

Nos partenaires