Barack Obama commue les peines de 42 condamnés

03/06/16 à 23:54 - Mise à jour à 23:54

Source: Belga

(Belga) Le président Barack Obama a commué vendredi les peines de réclusion de 42 personnes majoritairement condamnées dans des affaires de drogue, mettant ainsi en pratique ses appels à une réforme pénale offrant des "secondes chances".

Barack Obama commue les peines de 42 condamnés

Barack Obama commue les peines de 42 condamnés © BELGA

Les prisonniers bénéficiaires de ces remises de peine sont censés ne plus présenter de dangerosité. Pour la plupart, il s'agit de petits dealers de stupéfiants qui ont pourtant parfois écopé de lourdes sentences, en vertu d'un système pénal très répressif aujourd'hui dénoncé comme excessif. Certains purgent d'ailleurs une peine de réclusion criminelle à perpétuité. Détenus dans diverses prisons du pays, ils seront libérés entre le 1er octobre 2016 et le 3 juin 2018. Ces nouvelles annonces portent à 348 le nombre de commutations de peine décidées par M. Obama. C'est davantage que le total des commutations décidées par ses six prédécesseurs, même si certains aux Etats-Unis appellent le président à plus d'audace face à la surpopulation carcérale. L'actuel locataire de la Maison Blanche s'est déclaré en faveur d'alternatives pénales pour les petits délinquants, en constatant l'échec d'une politique judiciaire qui a longtemps fait de l'incarcération systématique l'alpha et l'oméga de la lutte contre la criminalité. Les Etats-Unis ont ainsi mis plus de 2,2 millions de personnes derrière les barreaux, dont des légions de malades mentaux et de toxicomanes souvent issus des minorités défavorisées. Ce système engendre des taux de récidive dramatiques. (Belga)

Nos partenaires