Bangladesh: exécution d'un dirigeant islamiste

03/09/16 à 20:37 - Mise à jour à 20:37

Source: Belga

(Belga) L'un des principaux bailleurs de fonds du plus important parti islamiste du Bangladesh, condamné à mort pour des crimes de guerre datant des années 1970, a été exécuté samedi par pendaison, a annoncé le ministère de la Justice.

Bangladesh: exécution d'un dirigeant islamiste

Bangladesh: exécution d'un dirigeant islamiste © BELGA

Mir Quasem Ali, riche magnat et important bailleur de fond du parti Jamaat-e-Islami, avait été déclaré coupable par un tribunal de guerre controversé pour des crimes commis durant la guerre d'indépendance de 1971 avec le Pakistan. Son exécution porte un coup sévère aux ambitions du parti islamiste. Cet homme de 63 ans a été pendu dans une prison hautement sécurisée à Gazipur, à 40 kilomètres au nord de Dacca. Six dirigeants de l'opposition, tous du parti Jamaat-e-Islami, ont désormais été exécutés pour crimes de guerre depuis que le gouvernement dirigé par la Première ministre Sheikh Hasina a mis en place ce tribunal controversé en 2010. Selon l'accusation, Mir Quasem Ali a été l'un des chefs de la milice pro-pakistanaise dans le sud du pays pendant la guerre, avant de devenir homme d'affaires. (Belga)

Nos partenaires