Banc d'épreuve des armes de Liège: le directeur placé sous mandat d'arrêt

01/11/16 à 15:30 - Mise à jour à 15:32

Source: Belga

(Belga) Le directeur du banc d'épreuves des armes à feu de Liège, Jean-Luc Stassen, a été placé sous mandat d'arrêt, a indiqué le parquet de Liège mardi après-midi. L'homme, qui est soupçonné de faux et usage de faux ainsi que de détournement, a été entendu par la justice dans la matinée. Il nie pour le moment les faits qui lui sont reprochés.

Le banc d'épreuves des armes à feu de Liège ainsi que le domicile du directeur de cet organisme ont fait l'objet de perquisitions jeudi. Au moins une arme aurait été découverte lors de ces interventions, a indiqué lundi le parquet. Ces perquisitions font suite à une information policière. La justice suspecte le quinquagénaire d'avoir manipulé le registre central des armes (RCA) afin de faire sortir des pièces de collections pour ensuite les réintroduire sur un marché parallèle. Le banc d'épreuves est une institution du SPF Justice en charge de la destruction des armes à feu saisies par la justice. Depuis la loi sur les armes de 2006, cet organisme s'est vu confier d'autres missions dont la neutralisation de certaines pièces d'armement. (Belga)

Nos partenaires