Ban Ki-moon encourage le recours à la CIJ, qui fête son 70e anniversaire

20/04/16 à 15:33 - Mise à jour à 15:33

Source: Belga

(Belga) Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a demandé mercredi aux Etats de résoudre leurs éventuels différends de manière pacifique, en s'adressant par exemple aux juges de la Cour internationale de Justice (CIJ) à La Haye, alors que celle-ci fête son 70e anniversaire.

"Il est primordial que tous les Etats réaffirment l'engagement qu'ils ont pris dans la charte (de l'ONU) de régler leurs différends par des moyens pacifiques", a-t-il souligné lors d'une cérémonie solennelle marquant cet anniversaire, en présence notamment du souverain des Pays-Bas, le roi Willem-Alexander. "Si nous choisissons la voie de la paix, si les Etats confient aux juges de cette auguste institution le soin de trancher leurs différends, la stabilité s'en trouvera renforcée et la communauté internationale au sens large y gagnera", a-t-il ajouté. Fondée en 1946, juste après la Seconde Guerre mondiale, la CIJ compte quinze juges, élus pour un mandat de neuf ans. Elle est considérée comme la détentrice du dernier mot dans les conflits entre Etats et comme un arbitre impartial quand des querelles éclatent entre voisins. Mais selon les experts, son action est limitée, la Cour ne pouvant se prononcer que sur des conflits où les deux parties, toujours des Etats, ont accepté sa compétence. Jusqu'à présent, 72 pays ont reconnu la "juridiction obligatoire" de la CIJ, et Ban Ki-moon a appelé les autres gouvernements à faire de même. "Il est plus urgent que jamais de régler les différends de manière pacifique et conforme au droit international", a ajouté le secrétaire général pour qui "les conflits sont en effet la méthode la plus efficace que connaisse l'humanité pour entraver le développement". (Belga)

Nos partenaires