Ban Ki-moon appelle à une ratification du Traité d'interdiction des essais nucléaires

27/04/16 à 15:49 - Mise à jour à 15:49

Source: Belga

(Belga) Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a appelé mercredi les Etats-Unis, la Chine et six autres puissances à ratifier "sans délai" le Traité d'interdiction des essais nucléaires, toujours lettre morte vingt ans après son adoption.

Ban Ki-moon appelle à une ratification du Traité d'interdiction des essais nucléaires

Ban Ki-moon appelle à une ratification du Traité d'interdiction des essais nucléaires © BELGA

Ratifié par 164 pays dont le Russie, la France et la Grande-Bretagne, ce traité conclu en 1996 voit son entrée en vigueur suspendue par l'absence de ratification de huit Etats, dont les Etats-Unis et la Chine. "J'appelle les Etats restants, les huit Etats restants, à signer et à ratifier le traité sans délai", a déclaré M. Ban à l'occasion d'une cérémonie à Vienne. "Les essais nucléaires empoisonnent les eaux, provoquent des cancers et polluent avec des retombées radioactives pour des générations et des générations", a ajouté le patron de l'ONU, en appelant à "mettre fin à cette folie". Outre les Etats-Unis et la Chine, l'Egypte, l'Iran et Israël ont signé le traité mais ne l'ont pas ratifié. Trois autres Etats --l'Inde, le Pakistan et la Corée du Nord-- doivent de plus signer et ratifier le traité pour qu'il puisse entrer en vigueur. Au total, plus de 2.000 essais nucléaires ont été effectués depuis 1945. Le dernier essai de la Russie (alors URSS) remonte à 1990, celui de la Grande-Bretagne à 1991, celui des Etats-Unis à 1992, ceux de la Chine et de la France à 1996. (Belga)

Nos partenaires