Ban "déçu" que le Comité pour la protection des journalistes soit privé du statut d'ONG

28/05/16 à 05:24 - Mise à jour à 05:24

Source: Belga

(Belga) Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est déclaré vendredi "profondément déçu" d'une décision de refuser au Comité pour la protection des journalistes (CPJ) une accréditation comme organisation non gouvernementale auprès des Nations unies.

Ban "déçu" que le Comité pour la protection des journalistes soit privé du statut d'ONG

Ban "déçu" que le Comité pour la protection des journalistes soit privé du statut d'ONG © BELGA

Dix pays membres du comité des ONG de l'ONU s'y sont opposés jeudi, lors d'un vote à la demande du CPJ, dont la Russie, la Chine et l'Afrique du Sud. Selon le porte-parole adjoint de l'ONU Farhan Haq, M. Ban "soutient fortement" le travail du Comité et il déplore le fait que cette décision empêche le CPJ d'avoir accès à certaines instances de l'ONU, comme le Conseil des droits de l'homme. "Les journalistes font déjà face à des restrictions dans leur travail dans de nombreux endroits du monde et les organisations qui les protègent ne devraient pas être soumises à des restrictions à l'ONU", a conclu le porte-parole. La demande du CPJ date de 2012 et elle avait été repoussée sept fois auparavant sans vote par des artifices de procédure. Les Etats-Unis ont annoncé qu'ils allaient demander en juillet un nouveau vote sur la candidature du CPJ de la part de l'ensemble des membres du Conseil économique et social de l'ONU (Ecosoc), dont le comité des ONG dépend. L'ambassadeur français François Delattre a jugé vendredi ce vote "profondément décevant et troublant" et il a estimé qu'il "ne peut être compris que comme une mesure de représailles contre cette ONG". "La France est profondément attachée à la défense de la liberté d'expression des journalistes", a ajouté M. Delattre. "Nous voterons donc à l'Ecosoc, lorsque l'occasion se présentera, pour renverser ce vote négatif". (Belga)

Nos partenaires