Baisse "spectaculaire" de l'aide publique belge au développement en 2015

13/04/16 à 15:07 - Mise à jour à 15:06

Source: Belga

L'aide publique au développement (APD) fournie par la Belgique a enregistré en 2015 une baisse de 7,8%, à 1,89 milliard de dollars, ressort-il mercredi de données publiées par l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE).

Baisse "spectaculaire" de l'aide publique belge au développement en 2015

© Reuters

Selon celle-ci, les sommes allouées au niveau mondial à l'aide au développement ont augmenté de 6,9% par rapport à 2014 pour atteindre un total de 131,6 milliards de dollars. "Un triomphalisme peu crédible" basé sur "un artifice comptable", nuance le CNCD-11.11.11.

L'augmentation de l'aide avancée par l'OCDE résulte en grande partie, selon l'organisation, de la hausse substantielle de l'aide consacrée à l'accueil des réfugiés dans les pays industrialisés en 2015, passant de 6,6 à 12 milliards de dollars en un an.

Sans cette augmentation, la progression totale de l'aide ne serait que de 1,7%, précise l'OCDE, qui rappelle qu'environ 1,5 million de demandes d'asile ont été enregistrées en 2015 dans ses pays membres, dont un million en Europe.

Cette imputation des frais d'accueil des réfugiés sur l'aide publique au développement est "abusive", selon le CNCD. "Nous défendons vigoureusement l'accueil dans des bonnes conditions et dans le respect du droit international des réfugiés, mais c'est une véritable erreur de faire cela aux dépens de la véritable APD dans les pays en développement", réagit Antonio Gambini, chargé de recherche en financement du développement.

Pour l'organisation, l'augmentation de 6,9% de l'APD au niveau mondial est peu crédible. "Il s'agit d'artifice comptable, l'APD mondiale stagne en réalité à 0,30% du revenu national brut (RNB), et diminue même en termes absolus de 137,2 milliards de dollars en 2014 à 131,6 milliards en 2015."

Au niveau belge, l'APD est passée de 0,46% du RNB en 2014 à 0,42% l'an passé, toujours bien en-deçà de l'objectif fixé par les Nations Unies à 0,7% du RNB. Cet objectif n'a été atteint en 2015 que par six des 28 pays membres du Comité d'aide au développement (Danemark, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède).

En savoir plus sur:

Nos partenaires