Baisse des tarifs gaz et électricité: le signe d'une régulation performante - C. Fremault

02/12/16 à 04:15 - Mise à jour à 11:15

Source: Belga

(Belga) La baisse les tarifs de distribution de gaz et de l'électricité qui permettra au consommateur bruxellois de voir, dès l'an prochain, sa facture énergétique diminuer en moyenne de 30 euros est "le fruit d'une bonne gestion des coûts du réseau, d'une régulation performante et indépendante et d'une politique de soutien des énergies renouvelables ambitieuse et maitrisée", s'est réjouie vendredi la ministre bruxelloise de l'Energie, Céline Fremault.

Le régulateur bruxellois pour l'énergie, BRUGEL, a décidé de modifier à la baisse les tarifs de distribution de gaz et de l'électricité initialement fixés pour cinq ans et en vigueur depuis janvier 2015. Selon lui, le consommateur bruxellois verra sa facture énergétique diminuer en moyenne de 30 euros par rapport à ce qu'aurait dû lui coûter sa facture en 2017. Pour un client professionnel, la baisse pourrait s'avérer bien plus importante encore, en fonction de son niveau de consommation annuel. Ainsi pour celui qui consomme annuellement 750.000 kWh en électricité et 300.000 kWh de gaz, l'impact par rapport aux tarifs 2017 initiaux s'élève respectivement à 820,5 euros hors TVA pour l'électricité et 204,6 euros HTVA pour le gaz. Pour la ministre bruxelloise de l'Energie, voir la facture de gaz et d'électricité des habitants de la capitale diminuer de façon durable "alors que tout a tendance à augmenter" ne peut être considéré que comme une bonne nouvelle. "Une diminution de 30 euros sur la facture annuelle des ménages, c'est déjà positif. Une diminution de 1.000 euros en moyenne pour les clients professionnels dont de nombreuses PME, c'est une véritable bulle d'oxygène", a commenté vendredi Mme Frémault (cdH). (Belga)

Nos partenaires