Baisse de salaires des députés: PS et sp.a crient à l'escroquerie

09/12/14 à 19:22 - Mise à jour à 19:22

Source: Belga

La Commission de la comptabilité de la Chambre a approuvé mardi le budget 2015 de l'assemblée, la nouvelle majorité se félicitant de ce que les députés suivront l'effort demandé à la population en diminuant pour la quatrième année d'affilée leur traitement de parlementaire. Le PS et le sp.a dénoncent une escroquerie en soulignant qu'en réalité cette diminution n'apparaît pas au budget.

Baisse de salaires des députés: PS et sp.a crient à l'escroquerie

© Belga

Un certain flottement était déjà apparu il y a quelques jours lorsque la question était revenue sur la table du Bureau de la Chambre mais finalement la décision de confirmer la diminution du traitement avait été prise à l'unanimité.

Mardi, en Commission de la comptabilité, les députés ont voté le budget de la Chambre. A cette occasion, les quatre partis de la majorité se sont fendus d'un communiqué se félicitant de la diminution de 5% des traitements des députés, pour la quatrième année d'affilée. "La Chambre est la seule des quatre assemblées à faire cet effort et elle le fait pour la quatrième année d'affilée", ont indiqué Luk Van Biesen (Open Vld), Denis Ducarme (MR), Roel Deseyn (CD&V) et Veerle Wouters (N-VA) évoquant un signe de solidarité à l'instar de ce qu'a entrepris le gouvernement.

650.000 euros

Mais à l'examen, PS et sp.a ont constaté que cet effort de 650.000 euros n'apparaissait pas dans les tableaux soumis au vote. Ils ont déposé un amendement visant à traduire ce signal politique dans les textes. Une discussion s'en est suivie quant à savoir ce qu'il y avait alors lieu de faire avec les 650.000 euros que la majorité aurait volontiers affectés au fonds de réserve de l'assemblée. Les socialistes ont alors déposé un second amendement visant à affecter le montant au budget général. "Une façon de montrer que les députés font également un effort, la majorité imposant elle des coupes linéaires à tout le monde. Autrement, comment voulez-vous que l'opinion publique comprenne", a commenté Ahmed Laouej (PS).

Les deux amendements ont cependant été rejetés. Et le projet de budget a été voté sans modification. Le débat se poursuivra mercredi en Commission du Budget.

En savoir plus sur:

Nos partenaires