Baisse de la violence au Yémen

20/11/16 à 09:56 - Mise à jour à 10:04

Source: Belga

(Belga) La violence a baissé au Yémen dimanche, au deuxième jour d'une trêve de 48 heures renouvelable initiée par la coalition arabe intervenant militairement dans le pays contre les rebelles chiites Houthis accusés de liens avec l'Iran.

Baisse de la violence au Yémen

Baisse de la violence au Yémen © BELGA

La capitale Sanaa, aux mains des Houthis, n'a connu dimanche matin aucun raid aérien de la coalition sunnite conduite par l'Arabie saoudite, a rapporté un correspondant de l'AFP. Après de violents combats samedi, le secteur de Taëz, grande ville du sud-ouest, était calme dimanche, a indiqué une source militaire ne faisant état que "d'échanges limités de coups de feu". Dans les heures qui ont suivi l'entrée en vigueur du cessez-le-feu samedi à 09h00 GMT (10h00 HB), la ville a été secouée par de violents combats. Au total, des dizaines de personnes, dont des civils, ont été tuées dans Taëz et ses environs cette semaine. Les forces du gouvernement tentent de reprendre aux rebelles de nombreux quartiers. Six tentatives de cessez-le-feu au Yémen ont jusqu'ici échoué. La précédente, annoncée sous l'impulsion de Washington, de Londres et de l'ONU pour le 20 octobre, avait volé en éclat dès son entrée en vigueur. Le conflit au Yémen a fait plus de 7.000 morts et près de 37.000 blessés depuis l'intervention de la coalition arabe en mars 2015. (Belga)

Nos partenaires