Bahrein: Ban inquiet de la répression de l'opposition chiite

16/06/16 à 16:46 - Mise à jour à 16:46

Source: Belga

(Belga) Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est déclaré jeudi "inquiété" des récentes mesures prises par le gouvernement bahreini contre les opposants.

Bahrein: Ban inquiet de la répression de l'opposition chiite

Bahrein: Ban inquiet de la répression de l'opposition chiite © BELGA

Dans un communiqué, M. Ban se déclare "inquiet des actions des autorités bahreinies qui semblent viser à restreindre l'opposition politique". Il se déclare aussi "consterné par les informations selon lesquelles des opposants et des défenseurs des droits de l'homme ont été harcelés et même déchus de leur nationalité". Un tribunal de Bahreïn a condamné jeudi 8 chiites à 15 ans de prison chacun et au retrait de leur nationalité pour avoir formé un Hezbollah local, du nom du mouvement chiite libanais, selon une source judiciaire. Le pouvoir à Bahreïn avait aussi suspendu mercredi les activités du principal mouvement d'opposition chiite. (Belga)

Nos partenaires