Thierry Fiorilli
Thierry Fiorilli
Rédacteur en chef du Vif/L'Express
Opinion

13/01/17 à 10:09 - Mise à jour à 11:45

Avons-nous vraiment besoin d'un pouvoir fort ?

Des hommes, des vrais. Qui ne transigent pas. Qui vont enfin nous débarrasser de la chienlit. Vingt ans après la grande enquête Noir, jaune, blues, lancée dans la stupeur et la fureur suscitées par l'affaire Dutroux, Le Soir et la RTBF sont donc retournés au chevet des Belges. Pour en fouiller les convictions, les aspirations, les appréhensions.

Le premier volet de cette nouvelle vaste introspection assène, comme on actionne un couperet, que 70 % de la population réclament aujourd'hui " un pouvoir fort ". Au vu du climat de plus en plus fielleux, au fil de ces quatre ou cinq dernières années, l'information n'est pas forcément surprenante. Elle confirme en fait, en avançant un chiffre, en permettant, hors élections, avec toutes les marges d'erreur à intégrer et toutes les nuances à conserver, d'esquisser une évaluation quantitative de l'étendue de l'aigreur ambiante.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos