Avis partagés après le conseil communal sur l'élargissement de l'Escaut à Tournai

07/03/16 à 23:54 - Mise à jour à 23:54

Source: Belga

(Belga) Le conseil communal de Tournai a écouté, lundi soir, les représentants du SPW (service des Voies hydrauliques) et les opposants à l'élargissement de l'Escaut à hauteur du Pont-à-Pont (quais Saint-Brice et Taille-Pierre) qui ont émis des avis contradictoires à la question sur laquelle devra trancher le conseil communal, vraisemblablement lors du mois d'avril. Les avis sont partagés entre la majorité PS-MR et l'opposition.

Avis partagés après le conseil communal sur l'élargissement de l'Escaut à Tournai

Avis partagés après le conseil communal sur l'élargissement de l'Escaut à Tournai © BELGA

Du côté du PS, le chef de file Geoffroy Huez espère qu'une solution sera trouvée "dans l'intérêt général des Tournaisiens" et que le développement économique et durable sera pris en compte dans le vote des élus tournaisiens. Un avis qui a été partagé par Marie-Christine Marghem (MR). "Ce vote est capital car il va engager l'avenir hydraulique et urbanistique de Tournai durant de longues années", a commenté la ministre fédérale qui est aussi première échevine de la Ville de Tournai. Au sein de l'opposition, Jean-Marie Vandenberghe (CDH) regrette de ne pas avoir des réponses à toutes les questions alors que Marie-Christine Lefebvre (Ecolo) a demandé l'organisation d'une commission pour connaître, préalablement au vote, la proposition que le collège fera en avril. "Le projet n'est pas mûr", a commenté l'élu écologiste. Pendant toute la soirée, les élus ont pu entendre les arguments de la direction des Voies hydrauliques, qui préconise un élargissement de 27 mètres de l'Escaut entre le quai Taille-Pierre et le quai Saint-Brice, et les arguments des opposants qui estiment qu'un élargissement de 23 mètres est suffisant. Ces derniers contestent aussi le rabotage du quai Saint-Brice. La semaine dernière, le collège provincial s'était montré favorable au plan proposé par les Voies Hydrauliques de Wallonie qui prévoit un élargissement à 27 mètres à hauteur du Pont-à-Pont. Le collège estime que "les modifications de voirie projetées n'entraîneront aucun inconvénient significatif à la circulation viaire et sont conformes aux règles de l'art". La Chambre de commerce et d'Industrie de Wallonie picarde s'était montrée aussi favorable à l'élargissement de l'Escaut. Les entrepreneurs picards misent beaucoup sur le transport fluvial et le développement des ports autonomes de Pecq et de Vaulx pour développer leurs activités, réduire le transport routier et créer de l'emploi. En attendant le vote crucial, le conseil communal a avalisé la création d'un comité d'accompagnement du Pont des Trous, lequel sera reconstruit en pierres comme l'avaient décidé les Tournaisiens lors d'une consultation populaire organisée en octobre dernier. (Belga)

Nos partenaires