Avions - Deux associations se joignent à l'action en cessation de la Région bruxelloise

24/11/16 à 10:40 - Mise à jour à 10:46

Source: Belga

(Belga) Les associations de la périphérie est de l'aéroport national, Union belge contre les Nuisances des Avions et "Piste 01, ça suffit!", ont décidé de se joindre à l'action en cessation environnementale initiée par le gouvernement bruxellois et Woluwe-Saint-Pierre, pour "défendre les habitants de l'est de Bruxelles et du Brabant wallon contre l'utilisation abusive de la piste d'atterrissage 01, face à l'inertie des ministres successifs de la Mobilité du gouvernement Michel, Jacqueline Galant et François Bellot (MR) dans le dossier du survol de Bruxelles".

Avions - Deux associations se joignent à l'action en cessation de la Région bruxelloise

Avions - Deux associations se joignent à l'action en cessation de la Région bruxelloise © BELGA

Pour les deux associations, Belgocontrol ne respecte nullement les instructions ministérielles. Plusieurs mises en demeure ont été envoyées en vain notamment au ministre de la Mobilité. Mercredi encore, ont-elles souligné jeudi, les pistes 01 et 07L ont été utilisées à l'atterrissage "sans aucun motif pertinent, sans respecter le dépassement de la norme de 7 noeuds reprises dans les instructions ministérielles". Lundi, un cabinet d'avocats a été chargé de préparer les démarches permettant aux deux associations de se joindre à l'action en cessation environnementale lancé il y a quelques mois par l'équipe Vervoort. Elles entendent apporter des éléments afin de prouver que l'utilisation actuelle de la piste d'atterrissage 01 est contraire aux accords de gouvernement de 2008/2010 mais également aux multiples décisions judiciaires dans cette saga vieille de plus de 13 ans. Pour l'UBCNA et "Piste O1 ça suffit!", il en va de la sécurité mise à mal par la "manipulation", tel qu'en atteste un incident survenu le 5 octobre dernier qui aurait pu faire des centaines de victimes. Selon le quotidien 'L'Echo', le service de médiation de l'aéroport a enregistré, de janvier à octobre derniers, 100.270 plaintes de riverains contre 94.375 plaintes pour la même période en 2015. La hausse s'explique, selon le journal, par un usage massif de la courte piste diagonale 01 mais aussi par les atterrissages en 07 (pistes parallèles 25 dans l'autre sens), le retour du virage serré à gauche des avions gros porteurs et le recours à la route du Canal, qui traverse Bruxelles. (Belga)

Nos partenaires