Avec une zone de police unie, Bruxelles gagnerait 500 hommes "supplémentaires"

26/11/15 à 11:11 - Mise à jour à 11:12

Source: Knack

Jusqu'à aujourd'hui, aucun jeune Malinois n'est parti en Syrie pour rejoindre l'État islamique. Bart Somers (Open VLD), bourgmestre de la ville depuis 2001, réussit à concilier ses valeurs libérales avec la lutte contre le terrorisme et la criminalité dans les rues. Il ne craint ni les tabous de gauche, ni ceux de droite.

Les libéraux européens se sont réunis à Budapest ce week-end. Ils avaient choisi cette ville pour dénoncer la politique du premier ministre hongrois Viktor Orban. "La faillite morale de l'Europe est causée par ce type de politiques" explique Bart Somers. Cependant, l'actualité n'est plus dominée par la crise des réfugiés, mais par les attentats de Paris et les retombées sur Bruxelles. Aussi, le débat à Budapest a-t-il surtout porté sur la réaction de l'Europe face au terrorisme de l'EI. Par le passé, le Comité européen des Régions a demandé au bourgmestre de Malines de rédiger une note sur le rôle que les administrations locales pourraient jouer dans la lutte contre la radicalisation. Il semble que sa réputation de bourgmestre exemplaire dépasse les frontières.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires