Avancée vers un service d'audit commun à la Wallonie et la Fédération

10/03/16 à 13:31 - Mise à jour à 13:31

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement wallon a approuvé jeudi un accord de coopération avec la Fédération Wallonie-Bruxelles créant un service d'audit commun, un sujet d'actualité comme le montre l'affaire de l'Office wallon des déchets (OWD).

Avancée vers un service d'audit commun à la Wallonie et la Fédération

Avancée vers un service d'audit commun à la Wallonie et la Fédération © BELGA

Plusieurs services d'audits coexistent actuellement au Service public de Wallonie et au Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, répondant à des législations et à des réalités différentes. La création d'un service commun inscrirait les auditeurs dans une même dynamique méthodologique, pour assurer un statut identique, une charte d'audit, des méthodologies de gestion des risques et de l'audit communes, ainsi que des économies d'échelles, a souligné le ministre wallon de la Fonction publique Christophe Lacroix, artisan de cette synergie avec son homologue de la Fédération André Flahaut. Région et Fédération éprouvent des difficultés à recruter et à conserver les auditeurs: formés dans le secteur public, ils partent ensuite vers le secteur privé afin de bénéficier d'un statut plus attractif. Le service commun d'audit, via la mutualisation des ressources et l'uniformisation du statut des auditeurs, sera chargé de contrer ces départs massifs, selon M. Lacroix (PS). Outre les missions d'audit "classiques", le service se verra aussi confier les tâches de centralisation et de suivi des recommandations faites par les audits, tant internes qu'externes. Ce suivi des recommandations est l'une des attentes nées notamment de l'affaire OWD. Le service commun n'est cependant pas pour tout de suite: un deuxième accord de coopération sera nécessaire afin de définir les ressources humaines et budgétaires, ainsi que les modalités de collaboration avec les Organismes d'intérêt public (OIP). (Belga)

Nos partenaires