Autriche: le ministre de l'Intérieur exprime sa "honte" après l'annulation du vote

02/07/16 à 14:20 - Mise à jour à 14:20

Source: Belga

(Belga) Le ministre de l'Intérieur autrichien a déclaré samedi "avoir honte" après l'invalidation vendredi par la plus haute juridiction du pays de l'élection présidentielle en raison d'irrégularités lors du scrutin.

La décision de la Cour constitutionnelle d'invalider le scrutin du 22 mai offre une nouvelle chance à Norbert Hofer, le chef du FPÖ, de devenir le premier président d'extrême droite de l'Union européenne. Je suis "déçu, j'ai honte... Cette négligence et cette entorse à la loi m'ont profondément secoué", a déclaré le ministre de l'Intérieur Wolfgang Sobotka à la radio publique Ö1, ajoutant qu'il était "embarrassé". Ni fraude, ni manipulation du scrutin du 22 mai n'ont été constatées mais une accumulation de négligences dans le dépouillement, qui entachent la validité du résultat. Les journaux autrichiens étaient indignés samedi. La décision de la justice montre que l'Autriche "est une république bananière - probablement le seul pays hors d'Afrique et du Kazakhstan qui est incapable de compter les votes convenablement", a estimé le tabloïde Oesterreich. Le quotidien Kurier a rapporté que M. Sobotka voulait que des observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) soient présents lors du prochain scrutin, qui aura sans doute lieu à l'automne. (Belga)

Nos partenaires