Australie: versement de 70 millions de dollars à des demandeurs d'asile détenus offshore

06/09/17 à 06:59 - Mise à jour à 07:01

Source: Belga

(Belga) Un juge australien a approuvé mercredi le versement de 70 millions de dollars (46 millions d'euros) en compensation à 2.000 demandeurs d'asile détenus ou ayant été détenus par le gouvernement australien sur l'île de Manus, en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Le juge Cameron Macaulay, de la Cour suprême de l'Etat de Victoria, a approuvé mercredi à Melbourne le règlement qui a été obtenu par un cabinet d'avocats représentant 2.000 demandeurs d'asile, selon l'agence de presse australienne AAP. Ces migrants affirment avoir subi des maltraitances physiques et psychologiques durant leur détention entre 2012 et 2016 dans un camp de rétention délocalisé hors de l'Australie, à Manus Island, dans l'océan Pacifique. Cette politique de traitement des demandes d'asile de migrants tentant de rejoindre l'Australie par bateau, très controversée, vise à dissuader les migrants d'entreprendre un périlleux voyage en mer pour chercher l'asile dans l'île-continent. Durant l'incarcération de ces migrants, une émeute a éclaté provoquant le décès d'un des leurs ainsi que de nombreux blessés. Plusieurs personnes ont aussi mis fin à leurs jours durant leur détention. Le cabinet Slater and Gordon a affirmé que la répartition de la somme à chaque demandeur d'asile dépendrait de la durée de leur séjour dans le camp et de leur expérience. Le gouvernement australien a approuvé le versement de la compensation en juin, juste avant le début du procès contre le gouvernement et des entreprises de sécurité. Le centre de détention à Manus Island doit être fermé en octobre. (Belga)

Nos partenaires