Australie: le contrôle des frontières crée "la confiance" pour aider les plus vulnérables

20/09/16 à 02:28 - Mise à jour à 02:35

Source: Belga

(Belga) Sécuriser les frontières pour contrôler l'immigration irrégulière crée "la confiance" nécessaire aux gouvernements pour aider les réfugiés qui en ont le plus besoin, a affirmé lundi le Premier ministre australien Malcolm Turnbull.

S'adressant aux Nations Unies durant le premier sommet sur les réfugiés, Malcom Turnbull a défendu le modèle strict du contrôle des frontières de son pays, qui se base notamment sur des centres de détention de demandeurs d'asile offshore. "Répondre à l'immigration irrégulière en sécurisant les frontières a été essentiel pour assurer la confiance que le gouvernement peut gérer l'immigration en limitant le risque tout en se concentrant sur l'assistance humanitaire à ceux qui en ont le plus besoin", a affirmé Turnbull. Il a ajouté que les mesures avaient permis à l'Australie de fournir "un soutien généreux et efficace" aux réfugiés, soulignant que l'île-continent avait accueilli 35% de plus de personnes fuyant les zones de conflit. Le Premier ministre conservateur a encore déclaré que chaque pays devait établir ses propres mesures de sécurité frontalière, tout en reconnaissant que "tous ne sont pas insulaires." "Le mouvement non régulé des personnes au niveau mondial croît rapidement", a observé M. Turnbull qui plaide dès lors pour un retour à l'ordre "en fournissant des voies sûres pour les réfugiés et en ciblant ceux qui en ont le plus besoin." L'Australie intercepte tous les migrants tentant de rallier le pays par la mer, repousse leur bateau et traite leur demande d'asile dans des centres de détention installés sur dans des îles du Pacifique, comme la Nouvelle-Guinée et Nauru. (Belga)

Nos partenaires