Australie, Indonésie et leurs voisins inquiets de la menace terroriste dans la région

30/07/17 à 01:57 - Mise à jour à 01:59

Source: Belga

(Belga) Indonésie, Australie, Philippines, Malaisie, Brunei et Nouvelle-Zélande expriment leur "grave inquiétude" au sujet de l'évolution rapide de l'extrémisme violent dans la région, et plus particulièrement dans le sud des Philippines où a lieu un soulèvement islamiste. Les six nations entendent mieux coordonner leurs efforts pour combattre le terrorisme et la menace posée par le retour de combattants étrangers.

Les ministres de ces six pays se sont engagés à renforcer leur collaboration en matière de contre-terrorisme, à l'issue d'un sommet organisé à Manado en Indonésie samedi, et co-présidé par l'Indonésie et l'Australie. Les représentants se sont mis d'accord pour améliorer le partage de renseignements, l'application de la loi et la collaboration des agences de contrôle des frontières, selon la déclaration finale adoptée à l'issue de la rencontre. Il est prévu qu'un forum stratégique sur les combattants terroristes étrangers soit mis sur pied, pour faciliter le partage d'information, notamment via une base de données pour traquer ces individus. Un dialogue sur l'application de loi et la menace du groupe terroriste Etat islamique sera mené par les polices australienne et indonésienne. Les représentants de ces six pays se sont particulièrement penchés sur le conflit en cours dans le sud des Philippines, dans la ville de Marawi précisément où des militants du groupe terroriste État islamique (EI) combattent l'armée nationale. "Le conflit à Marawi nous rappelle de façon immédiate l'urgence et la proximité de le menace à laquelle nous sommes tous confrontés", a commenté le procureur général australien George Brandis, représentant l'Australie au sommet. "La chute du califat de l'EI alors que nous atteignons la victoire dans la guerre civile au Moyen Orient débouche sur une nouvelle gamme de problèmes", a-t-il estimé. "En particulier, le souci des combattants étrangers qui cherchent à se relocaliser ailleurs dans le monde, dont dans cette région". (Belga)

Nos partenaires