Audit de l'AFCN - Jan Jambon ne fait de commentaire avant la réunion du conseil d'administration

25/04/16 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Belga

(Belga) Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, ne fera pas de commentaire sur le rapport d'audit de l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) avant la réunion du conseil d'administration, prévue vendredi, au cours de laquelle le point sera abordé, a-t-on indiqué lundi au cabinet du ministre.

Ce rapport repose sur l'audition des membres du comité de direction du gendarme nucléaire belge et de plusieurs employés. Il a été demandé par le ministre et son contenu a été révélé par les partis écologistes. Il y est question d'un "climat interne toxique", d'un "manque de leadership" et des "luttes de pouvoir" chez le gendarme nucléaire belge, rapporte "Le Soir". L'auditeur évoque également une "impression" qui règne au sein de l'organisme selon laquelle "l'indépendance de l'Agence vis-à-vis du monde politique et économique se réduit peu à peu". Quant à la communication, elle serait mise à l'écart et laissée trop souvent ou trop longtemps sans réponse alors qu'elle doit répondre aux questions des journalistes. Les écologistes voient dans cet audit la confirmation de ce qu'ils dénoncent depuis longtemps: dans des dossiers sensibles, l'AFCN "s'est laissée influencer par les pressions venant du gouvernement et d'Electrabel", a affirmé le chef de groupe à la Chambre, Jean-Marc Nollet. Selon Ecolo, il faut recommencer l'étude de certains dossiers et, en attendant, abandonner la prolongation des centrales de Doel 1 et 2 et suspendre la relance des centrales de Doel 3 et Tihange 2. Les écologistes réclament également l'audition des responsables de l'AFCN et du ministre de l'Intérieur au parlement. (Belga)

Nos partenaires