Aucune menace terroriste connue sur les "Plaisirs d'Hiver", selon la police et le bourgmestre

23/11/16 à 11:26 - Mise à jour à 11:28

Source: Belga

(Belga) Le chef de corps de la zone de police Bruxelles-Ixelles, Guido Van Wymersch, et le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur, ont assuré mercredi, dans un communiqué, que le niveau de la menace terroriste sur Bruxelles, et plus particulièrement sur les "Plaisirs d'Hiver", n'a pas été modifié.

Aucune menace terroriste connue sur les "Plaisirs d'Hiver", selon la police et le bourgmestre

Aucune menace terroriste connue sur les "Plaisirs d'Hiver", selon la police et le bourgmestre © BELGA

L'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam), réinterrogé mercredi matin, a confirmé le maintien du niveau de la menace à 3 ou "grave" (menace sérieuse, possible et vraisemblable) sur une échelle de 4. Aucune menace connue n'a toutefois été rapportée sur les "Plaisirs d'Hiver", a précisé Daphné Phan Lê, attachée de presse à la Ville de Bruxelles. La police de Bruxelles-Ixelles demande aux médias de lui fournir les informations dont ils disposeraient, s'ils en disposent. Dans la négative et dans l'intérêt de la population, elle demande de cesser d'alimenter le "business de la peur". Dans son édition datée de mercredi, le quotidien La Dernière Heure (DH) indique que "des informations font état d'une nouvelle menace terroriste visant directement les Plaisirs d'Hiver". Par rapport au niveau 3 de la menace, une grande vigilance reste de mise et toutes les mesures nécessaires ont été prises pour assurer la sécurité de la population tant dans le cadre des "Plaisirs d'Hiver", que des autres événements de cette fin d'année, selon les autorités de la Ville. Pour la 16e édition des "Plaisirs d'Hiver" qui s'ouvre vendredi dans le centre de Bruxelles, la police zonale sera présente en grand nombre. Deux commissariats mobiles seront installés place de la Monnaie, où se trouve la patinoire, et quai au Bois à Brûler. Les policiers patrouilleront sur le site sécurisé durant les heures d'ouverture. La prévention sera également assurée par des gardiens de la paix de la Ville de Bruxelles. Des maîtres-chiens seront aussi présents sur le site. Des patrouilles mobiles et pédestres sillonneront les alentours afin de prévenir tout vol dans les voitures. Les "Trekkers" se focaliseront sur les pickpockets. D'autres policiers en civil seront également déployés sur le site, selon un communiqué de la police. (Belga)

Nos partenaires