Aucune déclaration embarrassante de Didier Reynders entendu par la justice

01/12/16 à 07:06 - Mise à jour à 07:08

Source: Belga

(Belga) Didier Reynders a été entendu il y a un mois par la justice dans le cadre de l'affaire Khazakgate, mais aucun grief n'a été retenu contre le ministre, selon les informations du Soir publiées lundi.

Les enquêteurs du parquet de Bruxelles et de l'Office central pour la répression de la corruption (OCRC) ont recueilli le témoignage de M. Reynders (MR) dans le cadre de l'information ouverte en Belgique depuis 2014 pour "faits de corruption publique" survenus en 2011, et concernant avant tout le ministre d'Etat Armand De Decker (MR). L'audition de M. Reynders n'a débouché sur aucune déclaration embarrassante ou sujette à caution, selon les informations du Soir. La fonction de M. Reynders, ministre des Finances à l'époque, n'apparaissant qu'à deux reprises, en termes vagues, son audition judiciaire a été programmée en fin d'enquête. Ce calendrier indique qu'aucun élément d'enquête troublant ne justifiait d'entendre en priorité M. Reynders, avance le quotidien. (Belga)

Nos partenaires