Au moins 24 migrants, dont 11 enfants, tués dans un naufrage au large de la Turquie

08/02/16 à 15:39 - Mise à jour à 15:39

Source: Belga

(Belga) Au moins 24 migrants, dont 11 enfants, ont trouvé la mort lundi en mer Egée, au large des côtes occidentales de la Turquie, dans un naufrage survenu alors qu'ils tentaient de rallier les îles grecques, a rapporté l'agence de presse Dogan.

Au moins 24 migrants, dont 11 enfants, tués dans un naufrage au large de la Turquie

Au moins 24 migrants, dont 11 enfants, tués dans un naufrage au large de la Turquie © BELGA

L'agence avait dans un premier temps évoqué deux naufrages séparés sur les côtes de la Turquie et fourni un bilan total de 35 morts mais est revenue ensuite sur son information, faisant état d'un seul accident. Dans cette tragédie, 24 migrants, en route pour Lesbos, se sont noyés lorsque leur embarcation surchargée a fait naufrage au large de la localité d'Edremit. Douze personnes sont en outre portées disparues. Les gardes-côtes poursuivaient par air et par mer les recherches en début d'après-midi aux alentours d'Edremit pour essayer de retrouver d'éventuels rescapés, a ajouté Dogan. Deux personnes ont pu être sauvées. Cette route est rarement utilisée par les migrants, mais ils ont insisté pour l'emprunter car les gendarmes avaient pris des dispositions sur d'autres points traditionnels de rassemblement plus au sud, selon les médias. Ce nouveau drame coïncide avec une courte visite de travail à Ankara lundi de la chancelière allemande Angela Merkel, venue presser les Turcs d'en faire plus pour ralentir le flux des migrants vers l'Europe. Ankara et Bruxelles ont signé fin novembre un "plan d'action" qui prévoit une aide européenne de 3 milliards d'euros aux autorités turques en échange de leur engagement à mieux contrôler leurs frontières et à lutter contre les passeurs. Les pays européens ont validé mercredi le financement de cette enveloppe financière. La Turquie, qui accueille officiellement quelque 2,7 millions de Syriens et 300.000 Irakiens qui ont fui leur pays en guerre, est devenue l'un des principaux points de départ des migrants qui veulent s'installer en Europe. Selon les dernières statistiques publiées par le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), quelque 68.000 migrants sont parvenus à traverser la mer Egée pour entrer en Grèce depuis le début de l'année. (Belga)

Nos partenaires