Au moins 15 migrants tués par des trafiquants pendant leur évasion en Libye

26/05/18 à 06:54 - Mise à jour à 06:57

Source: Belga

(Belga) Au moins 15 migrants ont perdu la vie et des dizaines d'autres ont été blessés cette semaine après avoir été visés par des tirs lorsqu'ils tentaient de fuir des trafiquants d'êtres humains en Libye, a affirmé tard vendredi Médecins sans frontières (MSF).

Mercredi, plus de 100 personnes ont tenté de s'enfuir d'une prison secrète opérée par des trafiquants près de la ville de Bani Walid, au nord-ouest de la Libye, selon l'ONG basée à Paris. Elles ont été ciblées par des tirs des trafiquants qui tentaient de les capturer. Des médecins de MSF ont soigné 25 survivants à l'hôpital de Bani Walid, dont certains sont grièvement blessés. Certaines des victimes, dont la plupart sont des adolescents provenant d'Érythrée, d'Ethiopie et de Somalie qui veulent demander l'asile en Europe, ont été détenues pendant pas moins de trois années, dit MSF. Les survivants ont été emmenés dans un endroit sûr à Bani Walid et transférés dans un centre de détention de Tripoli jeudi. Une quarantaine de migrants, principalement des femmes, n'ont pas pu s'extirper de leurs geôliers et sont restés prisonniers. (Belga)

Nos partenaires