Au concert de Eagles of Death Metal à Paris, "un instant pour se souvenir"

16/02/16 à 23:00 - Mise à jour à 23:00

Source: Belga

(Belga) Le groupe américain Eagles of Death Metal, en concert à Paris pour la première fois depuis l'attaque du 13 novembre au Bataclan, s'est arrêté de jouer au milieu d'une chanson lançant: "prenons un instant pour nous souvenir".

Visiblement très ému, le leader du groupe, Jesse Hughes n'a pas prononcé de paroles en arrivant sur la scène. Le groupe a joué "I only want you" mais s'est arrêté au milieu de cette chanson. "Prenons un instant pour nous souvenir, puis on recommencera à jouer", a dit Joss Homme, co-fondateur du groupe, derrière sa batterie. Après moins d'une minute, la chanson a repris. Le groupe américain est de retour à Paris, trois mois après les attentats djihadistes du 13 novembre qui ont fait 130 morts, dont 90 pendant leur concert au Bataclan. Le Bataclan étant toujours fermé, c'est à l'Olympia que se tenait ce concert forcément particulier, en présence de rescapés et de proches des victimes, invités par la production, mais aussi de fans du groupe qui ont acheté leur billet. Jesse Hughes et les autres membres du groupe ont été accueillis par une immense ovation du public où certains rescapés étaient venus en béquilles. Le concert s'est ouvert sur l'air de "Il est cinq heures, Paris s'éveille" de Jacques Dutronc, clin d'oeil de la résistance de la capitale française aux attentats. (Belga)

Nos partenaires