Atterrissage en vue pour le redécoupage des circonscriptions électorales wallonnes

09/01/18 à 16:11 - Mise à jour à 16:13

Source: Belga

(Belga) La réforme des circonscriptions pour l'élection au parlement wallon a été approuvée mardi en commission de l'assemblée régionale, laissant entrevoir l'aboutissement d'un parcours mouvementé.

Ce redécoupage, qui fera passer de 13 à 11 le nombre de circonscriptions, vise à répondre à un arrêt de la Cour constitutionnelle qui avait été sollicitée par Ecolo Luxembourg. La haute juridiction avait reconnu, fin 2015, que les circonscriptions envoyant moins de quatre élus au parlement régional souffraient d'une déficit de représentativité proportionnelle par rapport aux autres. Les présidents du PS, du MR et du cdH - les trois partis mathématiquement incontournables pour la majorité spéciale nécessaire à la réforme - s'étaient longuement concertés avant de dégager un accord. Il prévoit que les trois circonscriptions ne fournissant que trois voire deux députés chacune fusionnent, les deux luxembourgeoises entre elles (6 députés) et celle de Thuin avec celle de Charleroi. En Hainaut, la réalité sociétale du Centre est par ailleurs reconnue à travers la création d'une circonscription du Centre (Soignies-La Louvière, 5 députés). Ecolo a jugé insuffisante la réponse ainsi apportée, pointant notamment du doigt une proportionnalité affaiblie dans certaines circonscriptions hennuyères et l'absence de proposition ajoutant une circonscription wallonne unique. Un texte arrivera en son temps, a répondu la majorité. Les projets de décret doivent encore être approuvés en plénière. Ils y avaient déjà abouti l'été dernier avant d'être renvoyés en commission, les trois partis ayant dû reconnaître que les premières moutures de leurs textes étaient imparfaites. (Belga)

Nos partenaires