Attentats de Paris: sixième inculpation à Bruxelles pour "attentats terroristes"

27/11/15 à 11:25 - Mise à jour à 17:47

Source: Belga

Une sixième personne, interpellée jeudi à Bruxelles, a été inculpée vendredi pour "attentats terroristes" et "participation aux activités d'un groupe terroriste", dans le cadre de l'enquête sur les attaques de Paris, a annoncé le parquet fédéral belge.

Attentats de Paris: sixième inculpation à Bruxelles pour "attentats terroristes"

Image d'illustration © Belga

Un sixième suspect a été placé sous mandat d'arrêt vendredi dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris, a indiqué le parquet fédéral. Il s'agit de l'homme qui avait été interpellé jeudi à Bruxelles, alors que son père et son frère avaient été appréhendés lors de perquisitions à Verviers. Ces deux derniers ont été relaxés.

Trois perquisitions ont eu lieu jeudi, l'une à Auvelais, une section de la commune de Sambreville, et les deux autres à Verviers. L'une de ces perquisitions s'est déroulée chez les parents d'un homme recherché par la justice. Ce dernier a été appréhendé jeudi à Bruxelles avant d'être placé sous mandat d'arrêt ce vendredi, tandis que son père et son frère, interpellés à Verviers, ont été relaxés.

Le suspect a été inculpé de participation aux activités d'un groupe terroriste et d'assassinats terroristes, selon le porte-parole du parquet fédéral Eric Van Der Sypt.

"A la suite des perquisitions menées à Verviers, deux personnes ont été auditionnées, puis relaxées cette après-midi", a-t-il poursuivi, ajoutant qu'aucune autre information concernant ces personnes et leur implication dans le dossier ne sera dévoilée.

L'homme qui a véhiculé Salah Abdeslam reste en détention

La chambre du conseil de Bruxelles a décidé, vendredi en fin d'après-midi, de prolonger les mandats d'arrêts d'un mois pour deux suspects interpellés dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. L'un d'eux, Ali O., avait véhiculé Salah Abdeslam le lendemain des attentats de Paris, à Bruxelles. Salah Abdeslam, toujours activement recherché, aurait pris part aux attentats à Paris, tout comme son frère, Brahim Abdeslam, qui s'y était fait exploser.

Ali O., celui qui a servi de chauffeur à Salah Abdeslam lors de son retour en Belgique après les attentats de Paris, le 14 novembre dernier, et Abdeilah C., dont on ne connaît pas encore les soupçons d'implication qui pèsent sur lui dans cette enquête, sont tous deux maintenus en détention.

La chambre du conseil de Bruxelles a décidé, vendredi, de prolonger leur mandat d'arrêt d'un mois.

Selon Me Olivier Martins, conseil d'Ali O., ce dernier avait été appelé samedi 14 novembre dernier, vers 13h00, par un ami, pour aller le chercher en voiture près de la place Bockstael, à Laeken.

Un autre homme se trouvait avec son ami, Salah Abdeslam, mais Ali O. dit ne pas l'avoir reconnu tout de suite car il portait un bonnet.

Salah Abdeslam est en effet également un ami d'Ali O.

"Pendant le trajet, Salah Abdeslam lui a raconté que son frère Brahim avait tué des gens à Paris et s'était fait exploser. Pour mon client, ce fut un choc. Il n'y comprenait rien et ne pouvait plus raisonner clairement", avait indiqué Me Martins.

"Salah Abdeslam lui a demandé de l'amener à Schaerbeek et mon client s'est exécuté, après s'être arrêté en cours de route dans un café", avait précisé l'avocat, vendredi matin.

Nos partenaires