Attentats de Paris - "Il va falloir établir si cette ceinture était en état d'exploser" (Sven Mary)

26/04/16 à 07:16 - Mise à jour à 07:16

Source: Belga

(Belga) Sven Mary, avocat de Salah Abdeslam, affirme mardi dans L'Echo qu'il ne défendra pas en France le seul suspect encore en vie des attentats de Paris. Il évoque "un très beau cas, juridiquement parlant", avec "beaucoup de paramètres à envisager" dont le retrait volontaire de la ceinture explosive de son client.

Attentats de Paris - "Il va falloir établir si cette ceinture était en état d'exploser" (Sven Mary)

Attentats de Paris - "Il va falloir établir si cette ceinture était en état d'exploser" (Sven Mary) © BELGA

"Il va falloir établir si cette ceinture qu'il a volontairement retirée était techniquement et objectivement en état d'exploser et de fonctionner". "Si elle ne fonctionnait pas, le retrait volontaire était quelque chose de logique (...), il n'a pas choisi de ne pas se faire exploser", argumente Me Mary qui indique toutefois que "les premières expertises nous disent que cette ceinture était en état de fonctionner". Selon son avocat, Salah Abdeslam devrait rejoindre la France d'ici "deux à trois semaines". Quant au règlement de ses honoraires, Me Mary balaie les "fantasmes" de paiement "via des comptes occultes de l'Arabie saoudite", soulignant toutefois que la profession "ne peut pas s'exprimer" à ce sujet. (Belga)

Nos partenaires