Attentats de Bruxelles: qui sont les victimes?

25/03/16 à 14:58 - Mise à jour à 29/03/16 à 20:09

Source: De Standaard

Le bilan définitif de 32 personnes décédées lors des attentats a été annoncé mardi au centre de crise à Bruxelles par Ine Van Wymersch, magistrat désignée pour l'identification des victimes. Elles ont toutes été identifiée.

Attentats de Bruxelles: qui sont les victimes?

© AFP

Parmi elles figurent 17 personnes de nationalité belge et 15 de nationalités étrangères. Il n'y a pas de mineur d'âge.

Le bilan a été revu à la baisse à cause de la double mention de trois personnes sur la liste des décès du Département d'Identification des victimes et la liste des décès relevés par les hôpitaux. Christian Decobecq, chef du DVI de la police fédérale, a spécifié que 31 personnes ont été identifiées par le DVI, et une par les services hospitaliers.

Au total, quatre personnes sont décédées à l'hôpital. Christian Decobecq a expliqué que l'appui d'Interpol a permis de faciliter l'échange des informations provenant de l'étranger. Il reste au DVI à terminer l'identification de fragments pour la remise des corps aux familles et à vérifier si des traces ADN inconnues sont encore retrouvées. Concernant les blessés, Geert Gijs, coordinateur du SPF Santé publique, a ajouté que 90 personnes sont toujours hospitalisées dans 28 sites belges différents, dont 89 en soins intensifs.

Un tiers des patients reçoivent des soins spécialisés dans des centres pour brûlés. Par ailleurs, quatre personnes sont hospitalisées à l'étranger: deux en France et deux aux Etats-Unis. Didier Vanderhasselt, porte-parole du SPF Affaires étrangères, a précisé qu'en tenant compte des doubles nationalités, les données de 18 personnes ont été transmises aux ambassades concernées. Ces personnes étaient de 13 nationalités différentes. Parmi les blessés, 44 personnes de 20 nationalités étrangères différentes sont encore hospitalisées.

Brûlures

L'hôpital militaire de Neder-Over-Heembeek a accueilli mardi 93 patients. Quinze de ces blessés sont soignés au centre des grands brûlés. Ils présentent notamment des lésions dues au souffle des explosions, comparables à celles observées sur des soldats de retour d'Afghanistan, a témoigné le chef de ce service, le docteur Serge Jennes.

"De 10 à 40% de la surface de ces patients est brûlée, sachant qu'il faut un à deux jours de soins par pourcentage de surface brûlée", a-t-il expliqué. "Après une phase de soins aigüe, ils seront en revalidation prolongée pendant un à deux ans." De nombreux blessés ont le tympan perforé, a aussi rapporté le médecin.

Les attentats ont fait beaucoup de dégâts physiques, mais il ne faut pas négliger l'impact psychologique, a par ailleurs relevé le porte-parole du SPF Santé publique. Les personnes directement touchées vivant en Wallonie et à Bruxelles peuvent contacter le centre Télé-Accueil (107) ou le service d'aide aux victimes de la police de Bruxelles, et les victimes néerlandophones peuvent s'adresser au service d'aide aux victimes du "Centra voor Algemeen welzijn" ou à Tele-Onthaal (106).

L'agence Belga, comme différents quotidiens (De Standaard et La Libre Belgique) établissent au fur et à mesure que les noms tombent un aperçu.

Personnes décédées

Raghavendran Ganesan

Indien de 31 ans, salarié du géant de l'informatique Infosys, il est décédé dans le métro lors des attentats de Bruxelles, ont confirmé le gouvernement indien et son employeur. "C'est avec de profonds regrets que nous confirmons le décès de notre collègue Raghavendran Ganeshan dans les terribles attaques de Bruxelles", a indiqué lundi soir Infosys sur Twitter.

Mélanie Defize

Belge de 29 ans, elle a trouvé la mort à la station Maelbeek. Musicologue, musicothérapeute, violoniste baroque, elle oeuvrait depuis près de trois ans comme assistante de production et d'édition chez Cypres Records, label de musique indépendante spécialisé dans le jazz, le contemporain et la musique ancienne.

Nic Coopman

Belge luis aussi, il a trouvé la mort à l'aéroport de Zaventem, alors qu'il devait s'envoler pour Zurich. Sa soeur a confirmé le décès.

Yves Cibuabua

Yves Cibuabua, un jeune papa de deux filles, est décédé dans le métro. Ce Congolais de 27 ans travaillait dans une banque bruxelloise.

Léopold Hecht

Âgé de 19 ans, l'étudiant Léopold Hecht avait pris le métro pour se rendre à l'Université Saint-Louis où il était en deuxième année de droit. Il est décédé à l'hôpital des suites de ses blessures.

Olivier Delespesse

Olivier Delespesse se rendait tous les jours en métro à la Fédération Wallonie-Bruxelles où il était agent au Service général de l'enseignement secondaire et des CPMS. Sa famille a fait savoir à son employeur qu'il était décédé.

Loubna Lafquiri

Selon sa famille, cette jeune prof de gym et mère de trois enfants a été tuée à Maelbeek.

David Dixon

Le Ministère des Affaires étrangères de Grande-Bretagne a confirmé le décès de David Dixon (51 ans), un programmeur qui vivait à Bruxelles depuis dix ans. Le Britannique était dans le métro au moment de l'explosion.

Adelma Tapia Ruiz

Cette Péruvienne de 37 ans avait l'intention de prendre l'avion pour les États-Unis. Elle habitait à Tubize avec son époux belge. Son mari et ses deux filles ont survécu à l'attentat à Zaventem, mais Adelma a perdu la vie.

Bart Migom

Originaire de Dixmude, Bart Migom (21 ans) devait prendre l'avion pour la Géorgie, aux États-Unis, afin de rejoindre sa copine américaine Emily. Il était en train de s'enregistrer au comptoir d'American Airlines quand les bombes ont explosé. Ses parents ont annoncé son décès à la Howest, la Haute École de Bruges où il étudiait le marketing.

Alexander et Sascha Pinczowski

Les Néerlandais Alexander et Sascha Pinczowski, qui étaient frère et soeur, devaient également s'envoler pour les États-Unis. Les autorités ont annoncé à leurs parents, résidants à Lanaken dans le Limbourg, que les noms de leurs enfants ne figuraient pas sur la liste de survivants.

Elita Weah

La Néerlandaise Elita Weah (41 ans) devait elle aussi se rendre aux États-Unis. Bert Koenders, le ministre néerlandais des Affaires étrangères a annoncé vendredi qu'elle était décédée.

André Adam

L'ancien diplomate franco-belge André Adam est décédé dans les attentats survenus à Bruxelles mardi, a indiqué vendredi le porte-parole des Affaires étrangères. M. Adam, 79 ans, vivant dans le sud-ouest de la France, il avait été ambassadeur de Belgique au Zaïre (1990-1991), en Algérie (1986-1990), consul général à Los Angeles (1982-1986), puis ambassadeur à Washington et enfin représentant permanent auprès des Nations unies à New York.

Lauriane Visart

Cette jeune femme de 27 ans se trouvait dans le métro à Maelbeek. Elle était la fille du journaliste économique de la RTBF Michel Visart.

Fabienne Vansteenkiste

Sa fille l'a confirmé ce matin, après plusieurs jours d'attente, Fabienne Vansteenkiste est décédée. "Nous avons appris ton décès à ce jour après une longue et épouvantable attente. Il n'y a pas de mots pour décrire ce que nous ressentons," a publié la fille de Fabienne Vansteekiste sur Facebook. Elle se trouvait à l'aéroport mardi matin.

Patricia Rizzo

Rome a annoncé vendredi le décès d'une de ses ressortissantes, tuée dans le métro: Patricia Rizzo, 48 ans, qui travaillait depuis quelques mois à l'Ercea, une agence du conseil européen de la recherche.

Justin et Stephanie Shults

"Nous avons appris aujourd'hui que Justin et Stephanie Shults sont morts dans l'attentat à la bombe à l'aéroport de Bruxelles", a déclaré dans un communiqué le fabricant de filtres Clarcor, où Justin travaillait comme comptable. Ils avaient été portés disparus après avoir accompagné la mère de Stephanie à l'aéroport international de Bruxelles, frappé par un double attentat-suicide mardi. Le couple vivait dans la capitale belge depuis 2014, selon Clarcor.

Le département d'Etat américain a annoncé vendredi la mort de deux de ses citoyens, ajoutant que d'autres manquaient à l'appel mais sans communiquer de chiffre précis.

Le frère de Justin, Levi Sutton, a également confirmé sa mort sur Twitter. "Nous avons appris aujourd'hui que des lâches ont ôté la vie à mon frère quelques semaines seulement après son 30e anniversaire", a-t-il écrit.

Un Français

Un Français a été tué dans les attentats, a annoncé ce vendredi le ministère des Affaires étrangères sur son compte Twitter.

Un Chinois

L'information provient de l'ambassade de Chine, une ressortissant Chinois est décédé dans les attaques, sans plus de précision.

Une victime originaire du Maroc

Des sources diplomatiques marocaines font, elles, état d'une victime originaire du Maroc dans l'attaque du métro bruxellois.

Victimes portées disparues

Berit Viktorsson

Berit Viktorsson (64 ans) était à l'aéroport pour se rendre en Suède. D'après De Standaard, son gendre qui vit à Bruxelles a partagé un avis de recherche sur Facebook. Il n'aurait aucune nouvelle de sa belle-mère.

Jennifer Scintu-Waetzmann

Les Allemands Jennifer Scintu-Waetzmann et son mari étaient à Brussels Airport au moment de l'attentat. On n'a pas de nouvelles de la jeune femme. Selon les médias allemands, son époux, Lars, grièvement blessé est à l'hôpital.

Sabrina Fazal

Étudiante en infirmerie, Sabrina Fazal (24 ans) aurait pris le métro à Delta pour se rendre au cours. Elle est maman d'un petit garçon d'un an et demi.

Johanna Atlegrim

La Suédoise Johanna Atlegrim (30 ans) se trouvait probablement dans le métro lors de l'attentat à Maelbeek. Ses parents sont sans nouvelles depuis.

Aline Bastin

La Liégeoise Aline Bastin (29 ans) se trouvait probablement aussi dans le métro au moment de l'explosion. Son père n'a aucune nouvelle.

Janina Panasewicz

Janina Panasewicz (61 ans), une Polonaise qui vivait à Bruxelles, a pris le métro mardi à Merode. Depuis, sa fille Anna n'a plus aucune nouvelle.

Nos partenaires