Attentats de Bruxelles: nouvelles sueurs froides pour Jan Jambon ?

28/11/16 à 10:40 - Mise à jour à 11:37

Source: De Morgen

Sébastien Joris est l'agent de liaison qu'on a accusé de tous les maux après le 22 mars. Aujourd'hui il vient donner sa version des faits devant la commission. De quoi mettre à mal le ministre de l'Intérieur Jan Jambon ?

Dans la foulée des attentats du 22 mars, le ministre de l'Intérieur accuse l'agent de liaison en Turquie, Sébastien Joris, de graves négligences. Le peu de proactivité qu'il aurait montré aurait permis à l'un des terroristes du 22 mars, Ibrahim El Bakraoui, d'être renvoyé de Turquie vers les Pays-Bas en juillet 2015 sans être inquiété.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos