Attentats dans deux mosquées sunnites en Irak: un muezzin tué

04/01/16 à 09:36 - Mise à jour à 09:36

Source: Belga

(Belga) Deux mosquées sunnites dans le centre de l'Irak ont été visées lundi avant l'aube par des attentats à la bombe, l'exécution d'un dignitaire chiite par l'Arabie saoudite sunnite faisant craindre une escalade entre les deux communautés.

Attentats dans deux mosquées sunnites en Irak: un muezzin tué

Attentats dans deux mosquées sunnites en Irak: un muezzin tué © BELGA

Selon la police et des médecins, des hommes portant des uniformes militaires ont détoné des bombes dans deux mosquées de la région de Hilla, faisant trois blessés. En outre, un muezzin a été abattu près de sa maison à Iskandariya. A Hilla, une ville située à 80 kilomètres au sud de Bagdad, une bombe a explosé peu après minuit dans la mosquée Ammar ben Yasser, a indiqué un officier de police. "Après avoir entendu l'explosion, nous sommes allés sur les lieux et nous avons trouvé des engins explosifs artisanaux", a expliqué cet officier. "Des habitants nous ont dit avoir vu un groupe de gens habillés d'uniformes militaires mener cette attaque", a-t-il jouté en précisant que dix maisons du voisinage ont également été endommagées par l'explosion. La mosquée Al-Fateh, dans un village proche de Hilla, Sinjar, a été visée par une attaque similaire. Selon l'officier de police, trois ou quatre hommes seraient les auteurs de cette attaque. L'exécution samedi par l'Arabie saoudite d'un important chef religieux chiite saoudien, Nimr Baqer al-Nimr, a provoqué des manifestations et des réactions d'indignation en Irak. Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a fait part d'un "énorme choc" et a averti du potentiel déstabilisateur de l'exécution de Nimr. (Belga)

Nos partenaires