Attentats à Paris - Salah Abdeslam prétend avoir vu Abdelhamid Abaaoud qu'une fois dans sa vie

25/03/16 à 10:57 - Mise à jour à 10:57

Source: Belga

(Belga) Salah Abdeslam aurait assuré aux enquêteurs que le responsable des attentats de Paris était Abdelhamid Abaaoud, rapporte vendredi BFMTV, sur base de l'audition du prévenu par la police fédérale belge datant 19 mars dernier que le média dit avoir consultée. "J'ai vu Abaaoud à Charleroi la nuit du 11 au 12 novembre 2015. C'est la seule fois que j'ai vu Abaaoud de ma vie", aurait déclaré Salah Abdeslam, alors que l'existence de liens entre eux a souvent été évoquée dans la presse.

Attentats à Paris - Salah Abdeslam prétend avoir vu Abdelhamid Abaaoud qu'une fois dans sa vie

Attentats à Paris - Salah Abdeslam prétend avoir vu Abdelhamid Abaaoud qu'une fois dans sa vie © BELGA

Concernant les kamikazes du Stade de France, Salah Abdeslam, en détention à la prison de Bruges après quatre mois de cavale, aurait assuré que s'il savait qui était "Bilal Hadfi", il ne connaissait pas "les deux autres (...), deux Irakiens". Et sur son implication, il aurait expliqué: "Je devais rentrer comme un client dans le stade de France. Toutefois, je n'avais pas de billet. (...) J'ai renoncé lorsque j'ai stationné le véhicule. J'ai déposé mes 3 passagers, puis j'ai redémarré. J'ai roulé au hasard". Il aurait ensuite dit avoir contacté une seule personne à savoir Mohammed Abrini alors que l'enquête a démontré qu'il avait contacté plusieurs personnes. Selon BFMTV, l'ex-fugitif souligne par ailleurs ne pas connaître les trois kamikazes du Bataclan mais confirme que "neuf personnes plus lui" ont participé aux attaques de Paris et du Stade de France. Au sujet de son frère Brahim, mort en kamikaze au Comptoir Voltaire, Salah Abdeslam aurait indiqué que son aîné était l'élément central de son engagement dans ces opérations. Salah Abdeslam aurait loué des voitures et des chambres d'hôtels à sa demande. Par ailleurs, son frère aîné lui aurait également remis, dans la planque de Bobigny, "sa ceinture explosive" en vue des attentats à Paris. Salah Abdeslam n'aurait en outre pas reconnu sur photo, Najim Laachraoui, artificier présumé de la cellule parisienne, qui aurait été tué mardi, selon plusieurs médias, dans l'attentat suicide à Brussels Airport. (Belga)

Nos partenaires