Attentats à Paris - S. Abdeslam voulait se faire exploser au stade de France

19/03/16 à 19:22 - Mise à jour à 19:22

Source: Belga

(Belga) Salah Abdeslam a affirmé lors de ses auditions en Belgique samedi "qu'il voulait se faire exploser au stade de France et qu'il avait fait machine arrière", a déclaré samedi soir lors d'une conférence de presse François Molins, procureur de Paris. L'arrestation de Salah Abdeslam vendredi à Molenbeek est "un soulagement pour tous, en particulier pour l'ensemble des victimes des attentats", a-t-il ajouté.

Attentats à Paris - S. Abdeslam voulait se faire exploser au stade de France

Attentats à Paris - S. Abdeslam voulait se faire exploser au stade de France © BELGA

Le principal suspect des attentats de Paris a affirmé samedi aux enquêteurs belges "qu'il voulait se faire exploser au stade de France et qu'il avait fait, je cite, machine arrière". "Ces premières déclarations, qu'il faut prendre avec précaution, laissent en suspens toute une série d'interrogations sur lesquelles Salah Abdeslam devra s'expliquer, en particulier quant à sa présence dans le 18e arrondissement le 13 novembre, le soir, dès 22h00, après avoir déposé le commando du Stade de France à bord du véhicule Clio, ainsi que sur les raisons qui l'ont poussé à abandonner sa ceinture explosive à Montrouge." "Je tiens à saluer la coopération exemplaire sur ce dossier entre magistrats et enquêteurs belges et français. La mise en place d'une équipe commune a été le signal dès le départ d'une coopération de tous les instants entre la France et la Belgique", a-t-il encore ajouté. (Belga)

Nos partenaires