Attentats à Paris : Les mandats d'arrêt européens n'ont pas encore été signifiés aux quatre inculpés

20/05/16 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Belga

(Belga) Le parquet fédéral a confirmé vendredi la bonne réception des quatre mandats d'arrêt européens émis par le tribunal français contre Mohamed Amri, Hamza Attou, Oulkadi Ali et Mohamed Bakkali. Il ajoute cependant qu'ils n'ont pas encore été signifiés aux quatre intéressés, ce qui sera fait prochainement.

Les avocats des accusés, qui ne souhaitent pas faire de commentaires pour l'instant, attendent cette signification dès lundi par le juge d'instruction. Si un des inculpés refuse d'être remis à la justice française, ce sera à la Chambre du conseil de se prononcer. Les quatre suspects sont emprisonnés en Belgique depuis novembre dernier pour leur rôle présumé dans les attentats de Paris. Ils sont soupçonnés d'assassinats terroristes et de participation aux activités d'un groupe terroriste. Mohammed Amri et Hamza Attou ont été arrêtés le 14 novembre, après avoir ramené dans la nuit du 13 au 14 novembre, Salah Abdeslam de Paris à Laeken. Oulkadi Ali, un Français de 31 ans résidant à Molenbeek-Saint-jean, a été arrêté au cours des opérations de police qui ont eu lieu le dimanche 22 et le lundi 23 novembre à Bruxelles et à Liège. Il avait pour sa part transporté Salah Abdeslam de Laeken à Schaerbeek l'après-midi du 14 novembre. Mohamed Bakkali a été arrêté le 26 Novembre. Il aurait loué plusieurs logements, dont celui de Schaerbeek où ont été trouvées les empreintes digitales de Salah Abdeslam. La police a également découvert chez lui une vidéo d'espionnage sur un haut fonctionnaire du nucléaire. (Belga)

Nos partenaires