Attentats à Paris - Le parquet ne confirme pas que Mohamed Belkaïd était le complice de Salah Abdeslam

18/03/16 à 15:59 - Mise à jour à 15:59

Source: Belga

(Belga) Le parquet fédéral ne souhaite pas confirmer que Mohamed Belkaïd, l'Algérien tué mardi à l'issue d'une perquisition menée dans un appartement à Forest, était un complice de Salah Abdeslam. Selon la RTBF à l'origine de l'information, Mohamed Belkaïd utilisait le faux nom de Samir Bouzid, à l'encontre duquel avait été diffusé un avis de recherche le 4 décembre 2015. L'homme serait un des logisticiens des attentats de Paris.

Attentats à Paris - Le parquet ne confirme pas que Mohamed Belkaïd était le complice de Salah Abdeslam

Attentats à Paris - Le parquet ne confirme pas que Mohamed Belkaïd était le complice de Salah Abdeslam © BELGA

C'est au nom de Samir Bouzid qu'un virement de 750 euros a été fait le 17 novembre 2015 à Hasna Aït Boulahcen, la cousine d'Abdelhamid Abaaoud, depuis une agence bruxelloise Western Union. Samir Bouzid était activement recherché depuis les attentats de Paris de novembre dernier. Un avis de recherche à son encontre a été diffusé le 4 décembre 2015. Sur des images de vidéosurveillance prises dans l'agence Western Union d'où a été effectué le virement à Hasna Aït Boulahcen, on peut voir Bouzid accompagné d'un autre homme, qui utilise également un nom d'emprunt. Il s'agit d'un certain Soufiane Kayal, dont la véritable identité demeure à ce jour toujours inconnue. Salah Abdeslam était allé chercher Samir Bouzid et Soufiane Kayal, en Hongrie. Les trois hommes avaient été contrôlés le 9 septembre 2015 sur une aire d'autoroute autrichienne. Des empreintes de Salah Abdeslam ont par ailleurs été retrouvées dans l'appartement perquisitionné mardi à Forest. (Belga)

Nos partenaires