Attentats à Paris - Le nom d'Amine Choukri déjà cité dans l'enquête, l'identité du suspect reste inconnue

19/03/16 à 00:24 - Mise à jour à 00:24

Source: Belga

(Belga) Le nom d'Amine Choukri, l'homme qui a été arrêté vendredi avec Salah Abdeslam, avait déjà été cité dans l'enquête sur les attentats de Paris, mais l'identité réelle de ce suspect est inconnue. Les deux identités qui lui sont attribuées, Amine Choukri et Monir Ahmed Alaaj, sont toutes les deux fausses. Ses empreintes digitales ne se trouvent dans une aucune base de données dans le monde, a indiqué le parquet fédéral.

Amine Choukri a été arrêté vendredi après-midi, peu après Salah Abdeslam, dans une maison à Molenbeek alors qu'ils étaient hébergés par une famille. L'homme était déjà connu des enquêteurs parce que lui et Salah Abdeslam avaient été contrôlés sur une aire de stationnement de l'autoroute à Ulm, en Allemagne, le 3 octobre 2015. Au cours de ce contrôle, ses empreintes digitales ont été prises par la police, ce qui a permis aux enquêteurs d'établir un lien. "On peut supposer que (Salah) Abdeslam est parti le chercher comme il l'avait fait avec Samir Bouzid et Soufiane Kayal", a déclaré le porte-parole du procureur Eric Van Der Sypt. Dans la maison perquisitionnée mardi rue du Dries à Forest, un faux passeport syrien au nom de Monir Ahmed Alaaj et un faux passeport belge au nom d'Amine Choukri ont été découverts par la police. Les empreintes d'Amine Choukri avaient été trouvées également dans la maison d'Auvelais utilisée par la cellule terroriste. Les enquêteurs belges ignorent la véritable identité de ce suspect. Il ne s'agit en tout cas pas de Soufiane Kayal, le suspect qui a fait l'objet d'un avis de recherche diffusé le 4 décembre. La police ignore également à ce stade le rôle joué dans les attentats de Paris par ce suspect arrêté vendredi avec Salah Abdeslam. (Belga)

Nos partenaires