Attentats à Paris : la famille d'une victime attaque la Belgique devant la justice européenne

07/03/16 à 17:04 - Mise à jour à 17:04

Source: Belga

(Belga) Les parents d'une personne tuée dans les attentats de novembre dernier à Paris vont déposer lundi une requête devant la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) visant la Belgique, accusée de "graves dysfonctionnements", a-t-on appris auprès de leur avocate.

Attentats à Paris : la famille d'une victime attaque la Belgique devant la justice européenne

Attentats à Paris : la famille d'une victime attaque la Belgique devant la justice européenne © BELGA

Les parents de Valentin Ribet, un avocat de 26 ans mort à la suite de l'attaque de la salle de concerts du Bataclan, "estiment que de graves dysfonctionnements se sont produits dans le système belge de protection et de surveillance, ce qui a facilité l'infiltration des terroristes sur le territoire français et la commission de ces attentats", explique Me Samia Maktouf dans un communiqué. Perpétrés par trois commandos djihadistes dans la capitale française, les attentats du 13 novembre 2015 ont fait 130 morts et des centaines de blessés. "Ces terroristes, pour la plupart de nationalité belge, provenaient de la ville de Molenbeek-Saint-Jean", une commune de Bruxelles, "où ils avaient été radicalisés, formés au djihad et préparés à des actions armées sur le territoire français", souligne Me Maktouf. Parmi eux notamment, le cerveau présumé des attentats, Abdelhamid Abaaoud, tué à Saint-Denis, en banlieue parisienne, et Salah Abdeslam, en fuite, "ont pu se déplacer entre la France et la Belgique, et ce malgré une surveillance de la part des autorités belges", déplore l'avocate, qui défend plusieurs familles de victimes des attentats. Dénonçant cette "atteinte aux obligations de sécurité", les parents de Valentin Ribet et leur avocate invoquent à l'appui de leur demande l'article 2 de la Convention européenne des droits de l'Homme sur le "droit à la vie". (Belga)

Nos partenaires