Attentats à Paris - La commission d'enquête parlementaire attendra

02/03/16 à 18:48 - Mise à jour à 18:48

Source: Belga

(Belga) La Conférence des présidents de la Chambre a renvoyé à la Commission de suivi des comités P et R la proposition d'une commission d'enquête du cdH à propos des attentats de Paris. Les centristes se sont trouvés isolés dans leur demande, les autres groupes restant silencieux ou jugeant que la proposition était tout à fait prématurée.

Le cdH demande la transformation de la commission spéciale terrorisme en une commission d'enquête parlementaire au vu des éléments d'information recueillis dans la presse selon lesquels la police judiciaire connaissait les projets des frères Abdeslam dès juillet 2014. La semaine prochaine, la commission de suivi des comités P et R qui contrôlent les services de police et de renseignement, se penchera sur un premier rapport, intermédiaire, relatif aux attentats. Elle travaille à huis-clos, dans la confidentialité, selon des modalités qui ne garantissent pas la transparence voulue par les centristes. "Sur le fond, c'est une erreur. Sur la forme, ce n'est pas digne. Refuser la transparence est une forme d'affront aux familles des victimes", déplore la cheffe de groupe, Catherine Fonck. La demande du cdH a étonné d'autres groupes politiques. Les enquêtes sont encore en cours et le premier rapport des comité P et R n'a pas encore été examiné, rappelait-on après la conférence des présidents. Organiser une commission d'enquête dans ces circonstances, à ce stade des instructions judiciaires a donc paru inopportun. (Belga)

Nos partenaires