Attentats à Paris - La chambre de conseil de Bruxelles prolonge le mandat d'arrêt de Mohamed Bakkali

07/04/16 à 18:12 - Mise à jour à 18:12

Source: Belga

(Belga) La chambre du conseil de Bruxelles a prolongé jeudi le mandat d'arrêt de Mohamed Bakkali, qui avait été appréhendé le 26 novembre dernier à Bruxelles dans le cadre des attentats de Paris, a indiqué le parquet fédéral. L'homme est inculpé d'assassinats terroristes et de participation aux activités d'un groupe terroriste.

Attentats à Paris - La chambre de conseil de Bruxelles prolonge le mandat d'arrêt de Mohamed Bakkali

Attentats à Paris - La chambre de conseil de Bruxelles prolonge le mandat d'arrêt de Mohamed Bakkali © BELGA

Le rôle de Mohamed Bakkali dans les attentats demeure peu clair pour l'instant. Une BMW qu'il louait aurait été aperçue à proximité de deux habitations où ont été préparées les attaques, à Charleroi et Auvelais. Sous une fausse identité, il aurait également loué un appartement à Schaerbeek où ont été retrouvées des empreintes de Salah Abdeslam. Enfin, les enquêteurs avaient découvert à son domicile une vidéo témoignant de l'espionnage d'un responsable d'un site nucléaire de Mol. Mohamed Bakkali a aussi loué l'appartement de la rue Max Roos, à Schaerbeek, où les frères El Bakraoui ont séjourné avant les attentats de Bruxelles. "Selon plusieurs médias, le testament d'Ibrahim El Bakraoui (qui a été découvert sur un ordinateur abandonné dans une poubelle non loin de l'appartement de l'avenue Max Roos à Schaerbeek ndlr) innocente mon client. De plus, aucune trace de son ADN n'a été trouvée dans les appartements perquisitionnés", avait indiqué Me Courtoy plus tôt dans la journée. "Depuis 15 jours, ce testament n'a toujours pas été versé au dossier. Du coup, plusieurs inculpés dans ce dossier refusent de parler car s'il y a des pièces qui les innocentent et qui ne sont pas versées au dossier, cela ne leur donne pas confiance dans la justice", avait-il par ailleurs conclu. (Belga)

Nos partenaires