Attentats à Paris - Jawad Bendaoud boute le feu à sa cellule (PRESS)

17/09/16 à 16:54 - Mise à jour à 17:01

Source: Belga

(Belga) Jawad Bendaoud, qui est suspecté d'avoir prêté son appartement de la rue du Corbillon à Saint-Denis notamment à Abdelhamid Abaaoud, a bouté le feu vendredi soir à sa cellule puis saccagé celle-ci, révèlent samedi plusieurs médias français.

Attentats à Paris - Jawad Bendaoud boute le feu à sa cellule (PRESS)

Attentats à Paris - Jawad Bendaoud boute le feu à sa cellule (PRESS) © BELGA

Muni d'un briquet, le suspect a bouté le feu à des vêtements à la prison de Villepinte (Seine-Saint-Denis), nécessitant l'intervention rapide de surveillants pour éteindre les flammes, selon la chaîne d'information LCI. D'après le site 20minutes.fr, il a mis le feu à l'extérieur de sa cellule en glissant des papiers et du tissu sous la porte de sa cellule. D'après cette source, les pompiers et la police sont intervenus très rapidement. Le sol de la coursive et la porte ont été abîmés par ce début d'incendie. Réinstallé dans sa cellule, Jawad Bendaoud a arraché le cadre d'une fenêtre et tenté de briser cette dernière. L'homme a alors été placé dans une cellule "anti-suicide" où il ne pourra être maintenu plus de 24 heures. Jawad Bendaoud, qui est placé à l'isolement, protestait contre son régime particulier. Selon le site 20minutes.fr, c'est la découverte d'une carte SIM et d'un chargeur lors d'une fouille vendredi après-midi qui a déclenché cette réaction du détenu. L'appartement de Jawad Bendaoud à Saint-Denis avait servi de planque à Abdelhamid Abaaoud, coordonnateur présumé des attentats du 13 novembre, ainsi qu'à sa cousine Hasna Aït Boulhacen, tués lors d'un assaut policier. (Belga)

Nos partenaires